Aix&terra développe son concept en franchise

Article mis en ligne par · 17 avril 2018

Après la création de la manufacture aix&terra en 2015, lieu hybride abritant boutique, restaurant et atelier de production, la marque provençale se développe en franchise. 

Depuis août 2015, les produits de la marque aix&terra s’exposent dans un nouvel espace de 850 m2 agencé par l’architecte François Muracciole (Fragonard, La Maison du Whisky), une évolution logique en réponse au développement des ventes depuis la création du premier atelier de fabrication en 2010. Totalement dans l’air du temps, le bâtiment moderne, clair et aéré, regroupe désormais toutes les activités du groupe.

L’épicerie dans laquelle pénètre le visiteur, pour apercevoir ensuite dans un très joli jeu de transparence, l’atelier de production, puis la cuisine dont une partie est intégrée à la salle pour assurer la mise en scène nécessaire des produits. Car l’idée est bien là : valoriser les 55 recettes de la gamme, aussi bien salées que sucrées (tartinables, confitures, huiles et vinaigres) au travers d’une carte construite entre snacking et plats de bistrot.

Au menu, quelques tranches de pain frais pour recevoir les différents tartinables de la gamme, une terrine accompagnée de son trio de confitures : oignons, olives et figues, ou des ravioles agrémentées d’un condiment au choix : poivronade, artichonade ou délices de tomates séchées. Des assiettes on ne peut plus convaincantes, qui laissent percevoir d’autres champs d’applications aux créations de Marina Alibert, à l’origine de chacune des recettes d’aix&terra, même si aujourd’hui l’ami du couple et chef étoilé du Clair de la Plume à Grignan – Julien Allano – porte son regard professionnel sur quelques produits de la gamme.

Un concept franchisable

Motivé par la demande du groupe hôtelier Valotel qui souhaitait redonner du sens à sa restauration, Richard Alibert et son épouse Marina, ont donc accéléré la démarche de franchise pour permettre l’ouverture en septembre 2017 du premier concept Table-Épicerie aix&terra, au sein de l’hôtel Ibis de Valence. Dans les deux prochaines années, quatre à cinq ouvertures annuelles en franchise sont envisagées.

Tout d’abord dans le triangle Lyon, Nice, Montpelier, avant d’élargir à la France et à l’étranger où aix&terra va déjà renforcer sa présence en propre. Taipei, la capitale taïwanaise, sera la première ville à accueillir le concept à l’international au second semestre 2018. Quant à la sélection des futurs franchisés, elle sera stricte prévient Richard Alibert. Ils devront être très épicuriens, avec l’envie profonde d’apporter du sens à leur projet. Un local de 60 m2 minimum sera requis pour l’installation, le droit d’entrée étant fixé à 25 000 €, plus 5 000 € pour deux semaines de formation initiale. La redevance sera de 3 % hors vente épicerie pour l’année 2018, 4 % ensuite.

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.