Bach : le boulanger devenu épicier fin (Moselle)

Article mis en ligne par · 14 novembre 2018 ·

DELICES DE BACHDès son ouverture en 1970, la boulangerie Bach propose des produits d’épicerie en “dépannage”, un service apprécié par les 1 500 habitants de ce village, fidèles à ce commerce de proximité. 

En 1989, quand Marie-Claire Bach et son mari reprennent l’affaire familiale, les grandes surfaces ont fleuri dans les alentours ; le couple décide alors de miser principalement sur la boulangerie, réduisant peu à peu l’espace de la boutique dédié aux produits d’épicerie qui peu à peu disparaissent des rayons. En 2004, Marie-Claire Bach choisit de remplacer ces produits de base par de véritables produits d’épicerie fine fabriqués localement. Elle commence avec du café choisi chez un torréfacteur local puis le miel d’un apiculteur voisin. Tout ce qui est beau et bon séduit le couple qui fait son marché parmi les produits artisanaux de la région.

 

 

IMG 2340Pari réussi pour le rayon épicerie fine 

En 2011, Marie-Claire participe pour la première fois au salon Gourmet Selection où elle trouve autant d’idées nouvelles que de fournisseurs. Le rayon frais et la crèmerie se transforment également : charcuteries et fromages industriels cèdent la place à des pépites artisanales et locales comme du chèvre frais. Aujourd’hui, la moitié du chiffre d’affaires est réalisée par l’épicerie, à même hauteur que la boulangerie. Ce sont en tout près de 2 500 références qui sont proposées en boutique, une évidence pour la commerçante qui a fait de la diversité de ses gammes un atout majeur. Soixante à soixante-dix fournisseurs sont mis en avant à l’instar du thé Dammann Frères, le best-seller de la maison. Attaché à la dégustation, le couple propose aux clients de goûter dès qu’ils en font la demande, et organise des soirées dégustation trois à quatre fois par an. La dernière en date : une animation “vin et fromage” avec la présence et les conseils du producteur de chèvre et d’un sommelier. “Le but de notre épicerie fine n’est pas seulement de vendre des produits, mais de faire découvrir de nouvelles saveurs aux clients et surtout de partager nos valeurs avec eux” commente Marie-Claire Bach.

IMG 2344Fidèle lectrice de notre magazine

Il y a trois ans, Stéphanie – la fille de Marie-Claire – rejoint l’entreprise. Attachée à la traçabilité et aux ingrédients des recettes, elle fait la chasse aux colorants et conservateurs. Côté inspiration, Marie-Claire econtinue de participer aux différents salons de la profession et s’en réfère au Monde de l’Épicerie Fine : son fournisseur de soupes ayant par exemple été choisi dans le classement du dernier prix Épicures.

IMG 2347Pour animer son commerce, Marie-Claire porte enfin une attention toute particulière à la décoration. Chaque mois, sa vitrine change de visage et à la mi-novembre, les objets de Noël prennent place, à grand renfort de nounours en peluche sur les étagères et de décorations de saison. La page Facebook de la boulangerie est alimentée très régulièrement et un site Internet est en cours de construction. “J’ai toujours envie d’évoluer, conclut Marie-Claire Bach. Il ne faut jamais s’arrêter, toujours se remettre en question, essayer d’améliorer les choses.” Un bel exemple à suivre !

 

 

Boulangerie Bach Épicerie Fine : 10 A rue de la Mairie 57410 Petit-Réderching. Tél. 03 87 09 84 64

Claire-Sophie Martin