Casa Buttafoco : Le drapeau corse flotte sur le 8e arrondissement de Paris

Article mis en ligne par · 16 mars 2017

magasins, commerçants, tendances, produits, gourmets, actualités, parisÀ quelques mois d’intervalle, Jean-Christophe Buttafoco a installé une deuxième épicerie corse à Paris, avenue de Friedland dans le 8e arrondissement. Un développement rapide qui pourrait être suivi prochainement par une première implantation à l’étranger.

C’est un grand-père, ancien épicier et producteur de charcuterie corse, qui a donné envie à ce fabricant et distributeur de lingerie féminine et de maillots de bain, de se transformer en ambassadeur des bons produits corses. Après la création d’une première épicerie Made in Corsica, boulevard Exelmans dans le 16e arrondissement en avril 2016, l’ouverture d’une seconde boutique avenue de Friedland semble n’être qu’une étape dans le développement de ce concept à l’identité insulaire revendiquée.

Made in Corse
En effet, dans la petite boutique de l’avenue Friedland, tout est en provenance directe de l’Île de Beauté. La charcuterie – Lonzo, coppa, prisuttu, figatellu… – est fabriquée par les oncles de Jean-Christophe Buttafoco à partir de cochon « nustrale » nourri aux châtaignes. Présentés dans un meuble réfrigéré, les fromages affichent un excellent brucciu (brebis à la châtaigne et aux herbes du maquis) mais aussi des fromages de chèvre affinés de la maison Monte Padru ; les vins viennent du Domaine Saparale, du Clos Canarelli ou du Comte Peraldi ; les bières sortent de la brasserie Pietra et les fameux canistrelli sont produits par la biscuiterie Salvatori à L’Île-Rousse. Et la sélection ne s’arrête pas là : miels, confitures, terrines, huiles d’olive – de facture artisanale garantie – sont également de la partie, avec des classiques comme l’apéritif Cap Corse au quinquina de la maison Mattei et des produits plus inattendus comme le thé corse de la marque Callysthé.

La vente à emporter

Le temps de se faire connaître, c’est surtout avec la ventes à emporter que le nouvel épicier réalise la majeure partie de son chiffre d’affaires. Un plateau – Les Saveurs de l’Île – composé d’un assortiment de fromages et de charcuteries, séduit les clients de UberEATS et Deliveroo. Une aubaine pour couvrir les 4 000 € de loyer mensuel et le remboursement du crédit correspondant à l’achat du fonds de commerce (200 000 €). À l’heure du déjeuner, l’activité restauration permet également de réaliser quelques ventes avec une carte composée de cannellonis et de raviolis au brucciu, de veau préparé « à la corse » ou de figatellu servie avec lentilles ou haricots. Tartes, quiches et sandwichs complètent l’offre. Le concept qui a déjà séduit les habitants du 16e arrondissement, semble bien parti. Et l’aventure ne devrait pas s’arrêter aux frontières de la capitale puisque Jean-Christophe Buttafoco envisage d’implanter son commerce à Moscou. Des négociations sont en cours.

magasins, commerçants, tendances, produits, gourmets, actualités, paris

Contact
Made in Corsica – Casa Buttafoco
34 avenue de Friedland – Paris 8e
contact@made-in-corsica.fr

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.