Chez Maurice, les épiciers sont aussi chefs

Article mis en ligne par · 5 juillet 2018

Depuis trois ans, Philippe Guy et son épouse proposent dans un quartier d’affaires d’Angoulême,
une expérience gastronomique dans leur épicerie fine.

Chez les Guy, l’épicerie fine c’est une affaire de famille ! Tout a commencé avec le grand-père, un
dénommé Maurice qui choisit son fief familial de l’ouest en Vendée, pour y installer une épicerie. En
mai 2015, après avoir passé de longues années dans la restauration, à “toucher à tout” (cuisine traditionnelle, gastronomique, snacking ou autre brasserie), la fièvre de l’épicerie fine prend à son tour Philippe, son petit-fils. Celui-ci quitte un restaurant traditionnel de poissons et fruits de mer à Angoulême pour monter avec son épouse (issue du monde de la salle), une boutique épicerie fine dans la ville de leur rencontre. Les jeunes parents misent sur une zone à l’écart du centre-ville et des zones industrielles, dans un quartier d’affaires, et font de l’offre restauration au déjeuner le concept phare de l’affaire.

LMEF#30—7t2PAGES—EXELA CUISINE AU COEUR

Car les démons de la cuisine reprennent vite Guy, qui propose du lundi au vendredi, sur place comme à
emporter, un menu unique (entrée – plat – dessert) à 17,30 €. Ici, tout est fait maison (sauf les glaces), une cuisine du marché réalisée avec les merveilles de petits producteurs locaux. Transparence et traçabilité étant de mise, le chef cuisine au centre de la salle, devant un comptoir. “J’aime le contact avec la clientèle aime-t-il expliquer. En salle, on apprend l’accueil, c’est important aussi, mais pour parler d’un plat, le mieux c’est quand même de le préparer !” rappelle celui qui a fait sa carrière en cuisine. Et le concept plaît. De 18 places assises à l’ouverture, l’affaire en compte aujourd’hui 40, pour un ticket moyen de 22 €.

QUAND LA RESTAURATION TIRE LES VENTES

Amoureux des produits, Guy Philippe met au coeur de ses assiettes les produits disponibles en boutique
(à l’exception de quelques produits haut de gamme comme l’huile de truffe qui grèverait sa rentabilité).
“Faire découvrir les produits en les cuisinant est un avantage pour les clients, car ils pourront tout de
suite savoir comment les utiliser chez eux” explique le patron. Un choix rentable puisque de nombreux clients repartent avec les ingrédients du jour. “Il arrive qu’une table de deux personnes reparte avec un panier conséquent de marchandises” raconte fièrement le patron. Prochaine étape pour le couple : déménager, à Angoulême, pour devenir propriétaire des murs. Un conseil pour tous ceux qui souhaitent se lancer : “se faire entourer et surtout ne rien négliger” conclut Guy Philippe. À bon entendeur…

En quelques chiffres

150 m2 de boutique

(100 m2 de local commercial)

30 références de fromages

15 références de charcuteries

10 références de poivres

Contact
Epicerie Maurice
18 avenue du Maréchal Juin – 16 000 Angoulème
Tel 05 17 20 44 31
www.epicerie-maurice.fr

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.