Le Temps des Mets s’associe a Benjamin Collombat pour créer la gamme « émotion de chef »

Article mis en ligne par · 18 avril 2018

Basée à Cogolin dans le Var, la conserverie n’a de cesse de valoriser son terroir et les saveurs provençales. Arnaud Schmitd, son directeur du développement, admiratif du travail de Benjamin Collombat, chef étoilé du Château de Berne à Lorgues, lui a naturellement proposé de collaborer à une nouvelle gamme dédiée à l’épicerie fine.

Marseille

Benjamin Collombat

UNE RENCONTRE HUMAINE

Le chef, sensible aux mêmes valeurs, s’est immédiatement laissé séduire à l’idée de mettre en avant le meilleur des produits du terroir provençal. Formé auprès de Guy Martin au Grand Véfour, puis dans les Unnamed2cuisines de Philippe Da Silva aux Gorges de Pennafort à Callas, l’enfant du pays n’a pas mis longtemps à se faire remarquer par les guides. À la tête du restaurant gastronomique du domaine du Château de Berne, Benjamin Collombat se distingue par une cuisine des plus créatives, inspirée par les richesses des terres varoises, dans laquelle il glisse toujours beaucoup de sa sensibilité et une remarquable technicité. Au regard de ses assiettes, rien d’étonnant à ce que cette nouvelle gamme se nomme : « Émotion de chef »

PICKLES D’ÉTÉ 

En clin d’œil à la belle saison, les deux premiers bocaux de la gamme « Émotion de Chef » se dédient aux salades estivales, aux barbecues, aux sandwiches avalés sur la plage, aux plateaux apéritifs et aux vins de Provence. Pour ces premiers essais, le chef a choisi d’associer les tomates cerises -jaunes et rouges- au poivre de Sichuan, et les oignons rouges au miel de Provence. Un condiment qu’il suggère d’associer à un tartare d’asperge au printemps, sur un poisson vapeur ou grillé, ou à une viande cuite à la plancha. Le croquant et l’acidité de l’oignon agissant comme un merveilleux contraste de saveurs. Idem pour les tomates à glisser dans une sauce ou un jus de volaille pour une véritable touche d’originalité.