epicures 2023

L’épicurien : du champ à l’assiette

L’entreprise familiale née il y a quarante ans est restée fidèle à ses valeurs artisanales tout en développant une gamme de trois cents produits – sucrés et salés – qui répond à tous les moments de gourmandise et de partage.

Aventure familiale s’il en est, L’Épicurien est né d’une épicerie fine que l’oncle de Benoit et Xavier Gandon avait achetée au début des années 1980 à Saint-Mandé aux portes de Paris.

“Mon oncle était restaurateur, se souvient Benoit Gandon, et quand en 1982 il a décidé de reprendre cette très belle épicerie fine qui s’appelle toujours L’Épicurien, les anciens propriétaires, Monsieur et Madame Lesueur, produisaient déjà de la confiture dans leur arrière-boutique. Et les clients venaient de loin pour ça. De l’arrière-boutique, la production est vite passée dans un local situé à La Varenne Saint-Hilaire où il se produisait jusqu’à huit tonnes de confitures par an. À la fin des années 1980, mon oncle a décidé de vendre son épicerie fine et de se consacrer à 100 % àson métier d’artisan confiturier,

et c’est comme ça que dans les années 1990, il s’est installé à une cinquantaine de kilomètres de Montpellier sur un vrai site de fabrication.” Et c’est sans doute ce qui explique aujourd’hui la relation privilégiée de l’artisan confiturier avec les quelque 1 500 commerces gourmets qui revendent sa production à travers la France.

Du champ à l’assiette

Du champ à l’assiette, le slogan de L’Épicurien n’est pas une posture et c’est même un engagement.
“Effectivement, précise Benoit Gandon, c’est un peu la colonne vertébrale de notre entreprise. Nous sommes non seulement extrêmement vigilants sur les matières premières que nous sélectionnons qui sont toutes authentiques, le plus souvent locales et de très haute qualité, mais notre travail consiste aussi à les magnifier en termes de production dans de belles et délicieuses recettes à partager. Autrement dit, tous les efforts que nous faisons, c’est pour que les consommateurs puissent savourer et se faire plaisir avec des produits excellents qui provoquent des sensations et de l’émotion. Notre métier, c’est de permettre aux gens de vivre des moments conviviaux en famille ou entre amis… À la maison ou à l’extérieur, tout en restant dans une gamme de prix qui reste accessible même si nous sommes sur des produits premium, et c’est pour ça que nous ne sommes pas dans des grands circuits de distribution.”

Un process qualité pointu

Dans une démarche d’amélioration continue et d’implication des équipes, le site de production situé au Bosc est certifié FSSC22000 – Food Safety System Certification – depuis l’automne 2018. C’est une norme de sécurité sanitaire qui garantit la sécurité alimentaire et la qualité de notre processus de fabrication. Propreté irré-prochable évidemment, traçabilité, suivi des process, logistique et SAV impeccables… c’est l’assurance non seulement d’un bon produit, mais aussi d’une réalisation selon les exigences les plus strictes. Les entreprises qui remplissent ces critères sont très peu nombreuses sur le marché.

Trois cents recettes à partager

l'épicurien

Au fil des années, la gamme s’est développée. “En effet commente Benoit Gandon, L’Épicurien a débuté sur le fruit, les confitures, avec une cinquantaine de recettes. Mais comme cela fait plus de vingt ans que l’on est installés à côté de Montpellier, cela nous a donné le temps d’en imaginer de nouvelles : petit à petit nous sommes montés à plus d’une centaine de références en confitures et confits, notamment d’oignons doux des Cévennes que nous produisons depuis la fin des années 1990. Au début des années 2000, on est partis sur des produits à base de légumes puis les tartinables de légumes pour arriver à trois cents références sucrées, salées et fromagères. Ce qui est essentiel parce que nous faisons un métier où l’on a besoin de nouveautés en permanence, entre quinze et vingt créations par an pour ce qui nous concerne. Il faut que nos revendeurs puissent surprendre leurs clients en permanence.

Des artisans avant tout

L’Épicurien utilise la technique de cuisson la plus artisanale connue à ce jour : la bassine ouverte. Bien connue de nos grand-mères, elle seule est capable de sublimer la cuisson grâce à l’évaporation de l’eau contenue dans les matières premières. L’une des astuces de L’Épicurien réside dans sa cuisson sans flamme directe, permettant de conserver les propriétés gustatives et l’éclat des couleurs. Sucrées comme autrefois au sucre de canne, les préparations de L’Épicurien développent ainsi la richesse de leurs saveurs. Toutes les confitures comportent un pourcentage élevé de fruits compris entre 55 et 75 % afin d’assurer un goût et une qualité irréprochable. La qualité des produits est aussi assurée par des techniques modernes : un dosage mécanique, des contrôles automatiques, un retourneur de pot avec souf-flerie intégrée, un œil laser qui vérifie la qualité du capsulage, un pasteurisateur en ligne et des étiqueteuses modernes. Les confitures sont extra (c’est-à-dire avec un pourcentage élevé de fruits compris entre 55 et 75 %) et nos produits comportent une liste courte d’ingrédients natu-rels, compréhensible de tous. Ils sont sans conservateur, sans arôme et sans colorant (seules quelques exceptions sont faites dans la famille des moutardes, produits à base de truffe, fleurs ou de noix de coco).

Réactivité et adaptabilité

En artisan qui se respecte, L’Épicurien est aussi capable de fabriquer des produits pour d’autres marques à partir d’un cahier des charges défi-nis à l’avance. “Comme nous sommes réactifs, nous sommes capables de tout faire : de sourcer un bocal ou des capsules que nous n’utilisons pas pour notre propre production, d’adapter nos recettes et d’en créer également.”

Entreprise du patrimoine vivant

Ce label obtenu en juillet 2020 a été reçu par toute l’équipe de L’Épicurien comme une forme de reconnaissance. “C’est une forme de lettres de noblesse pour un entrepreneur. Cela n’a pas été décidé sur dossier, quelqu’un s’est déplacé et a visité nos installations pendant une de-mi-journée. L’État donne ce label pour cinq ans et nous serons visités de nouveau à l’issu de cette période.”

Fiche contact

La Méridienne – 34700 Le Bosc

+33 (0)4 67 88 90 00

contact@epicurien.com

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à notre newsletter

En validant ce formulaire, j’accepte que mes données soient réutilisées conformément à notre politique de confidentialité. Pour connaître nos mentions légales, cliquez ici.