11.-ramen-tes-dreches

Les drêches de brasserie valent de l’or

Après les crackers Résurrection, un nouveau débouché s’offre aux drêches, ces résidus de malt de houblon abondants mais peu valorisés par les brasseurs. Lauréate du Concours national de la création agroalimentaire bio 2020 et prix IDFood de de l’engagement écoresponsable, la start-up Ramen tes drêches les transforme en nouilles japonaises.

Créée par Sabrina Michée, une ancienne chargée de com’ passionnée de bières artisanales, Ramen tes drêches propose aux brasseurs d’installer sur leur site de production de petites unités de broyage des drêches en farine complète. Celles-ci sont ensuite transformées en pâtes dans l’atelier Ramen tes drêches qui vient d’ouvrir à Romainville en région parisienne.

Composées de farine de drêches complète, de farine de fèves et de farine de blé ancien, ces nouilles japonaises revisitées se préparent en 4 mn 30 à l’eau bouillante ou au micro-onde. Les nouilles sèches se conservent de six mois à un an. Les emballages sont recyclables et compostables. La marque a créé trois sauces pour les accommoder : Bonny (beurre de cacahuètes, citron, gingembre), Blackbeard (sauce soja, sésame toasté, algues nori) et Read (miso, paprika fumé, ail noir). La gamme s’enrichira prochainement d’un format familial sans sauce ainsi que d’une référence de farine en sachet. Un référencement national en magasins bio est espéré d’ici à la fin 2021. D’autres projets sont en cours de développement, tournés notamment vers l’alimentation des sportifs.

www.ramentesdreches.com

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à notre newsletter