Rök

Rök : un lieu convivial dédié aux produits de la mer

Fondée par deux amis, Martin Dubrulle et Aymeric Beylemans, l’épicerie fine Rök, surnommée également le comptoir iodé, vient tout juste d’ouvrir ses portes dans la métropole lilloise à La Madeleine (59).

Le monde de l’épicerie fine – Aymeric, que signifie Rök et quel concept se cache derrière ce nom ?

 Aymeric Beylemans – Rök signifie « fumé » en suédois. L’histoire de Rök commence bien avant juin 2023.  Au départ, Martin et moi sommes deux amis, tous deux passionnés par le plaisir simple de se réunir autour d’une douzaine d’huîtres ou d’un bon poisson fumé à l’apéritif. On s’est toujours retrouvé autour de pépites culinaires à découvrir. On adore ça !

C’est après un séjour à Pléneuf-Val-André en Bretagne, chez un ami de Martin qui venait d’ouvrir un fumoir, que nos réflexions commencent vraiment. Après plusieurs mois, le concept Rök – le comptoir iodé – prend forme. Notre objectif sera à terme de proposer un lieu de vie dédié à la dégustation de produits iodés : huîtres, poissons fumés, crustacés et autres produits de la mer ou liés à cet univers. En novembre 2021, nous quittons tous les deux nos emplois respectifs pour nous lancer officiellement dans notre aventure entrepreneuriale. Pendant environ un an et demi, nous avons commercialisé notre offre sur les marchés de la métropole lilloise tout en cherchant le local parfait qui accueillera un jour notre comptoir iodé. Nous avons également eu l’opportunité d’avoir un magasin éphémère pendant quelques mois à la période des fêtes de Noël.

En parallèle, nous avons développé une activité d’événementiel où l’on se déplace dans des établissements ou lors de réceptions privées pour offrir un bar à huîtres et à planches apéritives de la mer. Cette année et demie, à sillonner les quatre coins de la métropole lilloise, nous a permis de présenter notre offre au public mais aussi notre projet final, celui d’ouvrir un lieu fixe. Nous avons pu tester le concept et prendre le temps de trouver l’emplacement parfait pour notre premier magasin. C’est enfin chose faite ; après plusieurs mois de travaux, nous avons accueilli nos premiers clients dans notre lieu de vie, une ancienne maison des années 1930 typique du nord située à La Madeleine sur un axe très passant et au cœur de nombreux commerces de bouches qualitatifs.

LMEF – Pouvez-vous nous faire visiter les lieux et nous présenter l’offre ?

A.B. – Avec plaisir ! La surface de vente est de 75 mètres carrés et se divise en trois parties. Quand vous entrez, vous commencez par l’espace dédié à l’épicerie fine dans lequel vous trouverez une grande vitrine réfrigérée mais également de nombreuses étagères abritant une large gamme sèche.

Côté frais, les clients peuvent choisir parmi des huîtres de trois origines différentes – Noirmoutier, Île de Ré et Cancale – mais aussi des crustacés et des coquillages : crevettes roses, crevettes grises, bulots, langoustines, pinces de tourteau, etc.

Toujours dans le rayon frais, nous proposons du poisson fumé du Fumoir des Flandres avec qui nous collaborons depuis le commencement, de la Maison Lucas installée à Quiberon et de chez Fumette situé au Cap Ferret.

Côté épicerie fine sèche, les produits des conserveries de l’Île d’Yeux et de l’Île de Groix sont à l’honneur : soupes de poisson, rillettes de la mer, tartares d’algues, sardines, ventrèches de thon… Nous avons souhaité compléter l’offre avec des tartinades de légumes comme du houmous, de la crème d’asperge, de la tapenade… de la marque Timon et Sourrieu pour la plupart. Nous proposons aussi des huiles et de vinaigres de la marque Kalios et du thé et du café produits localement pour lesquels nous avons eu un coup de cœur.

Sans oublier les boissons. Nous présentons des softs : des jus de fruits Alain Milliat et des sodas de la marque Three Cents.

Pour les boissons alcoolisées, il y en a pour tous les goûts : vin blanc, vin rouge, vin rosé, pétillant et bien sûr plusieurs bières locales venues de différentes brasseries lilloises.

La deuxième partie du lieu se compose du grand comptoir iodé : c’est notre zone de préparation mais aussi d’encaissement.

Enfin, la troisième et dernière partie est l’espace de dégustation avec une vingtaine de places assises. Nous avons également une petite terrasse orientée sud sur laquelle on peut mettre six tables.

LMEF – Comment se sont passés les premiers jours ?

 A.B. – Très bien (sourire) ! Nous avons eu beaucoup de monde, au-delà de ce que l’on imaginait. Le premier jour, nous avons eu bien sûr les amis et la famille en grand nombre puis les jours suivants, nous avons eu beaucoup de personnes du quartier ! La clientèle locale nous attendait. Sur la devanture, longtemps restée fermée pendant les travaux, était installé un grand panneau sur lequel était indiqué : « Bientôt ici votre épicerie fine et comptoir iodé, Rök ». Nous avions également fait mettre un QR Code qui renvoyait sur notre site internet sur lequel les clients pouvaient réaliser des commandes en Click & Collect à venir chercher, dès Noël dernier, dans notre magasin éphémère ou sur les marchés.

LMEF – Vous parliez tout à l’heure de « premier magasin ». Laissez-vous sous-entendre qu’il y en aura d’autres ?

A.B. – Oui, nous réfléchissons à un deuxième emplacement. Nous sommes en contact avec plusieurs agents immobiliers qui connaissent nos critères. Cependant, nous sommes dans le même état d’esprit que pour le premier magasin : nous souhaitons prendre notre temps pour dénicher le local parfait !

Propos recueillis par Laura Margis

Fiche technique

Date d’ouverture : 1er juin 2023

Nom des gérants : Aymeric Beylemans et Martin Dubrulle

Surface de vente : 75 mètres carrés

Nombre de références : entre 250 et 300

Nombre de personnes sur la surface de vente : 2

Rök, comptoir iodé

82 rue du Général de Gaulle

59110 La Madeleine

06 59 52 24 94

martin.dubrulle01@gmail.com

www.rokcomptoiriode.com

Facebook : @RÖK

Instagram : @rok_comptoir.iode

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.