SDP Rungis

Article mis en ligne par · 6 mai 2019

Créé en 1985, SDP Rungis rassemble aujourd’hui 1.500 références de produits d’Épicerie fine distribuées auprès de 6 000 commerçants.

LMEF – Connaissez-vous le nombre de vos clients qui sont restés ouverts après le 17 mars ?

AURORE GAUFFRIAU – Nos clients sont restés ouverts à 80 ou 85%. Je n’ai pas de chiffre précis, mais 60% d’entre eux sont des bouchers, charcutiers traiteurs qui sont quasiment tous restés ouverts, nos clients primeurs ont également poursuivi leur activité. Ceux qui peuvent être potentiellement fermés sont essentiellement les cavistes et quelques épiceries fines.

LMEF – Du coup votre activité n’a pas été particulièrement impactée ?

LMEF – Pas de problème pour les expéditions ?

A.G – Non. Nous avons des petits soucis d’approvisionnement avec certains fournisseurs qui sont fermés ou travaillent en effectif réduit. Il arrive même que ce soit pour une raison annexe. Par exemple, la farine que nous vendons est uniquement proposée en Doypack. Nous sommes en rupture de stock non pas par manque de farine mais par manque de conditionnement : il faut désormais 8 semaines d’attente !

LMEF – Le confinement a-t’ il une influence sur les commandes, profite-t-il à des familles de produits plus que d’autres ?

A.G – Globalement il n’y a pas de changement. Ce qui change ce sont les quantités qui sont plus importantes et comme nous avons plus de 1500 références le nombre de lignes à la commande a augmenté.

www.sdprungis.fr