Thé : le bon service

Article mis en ligne par · 13 janvier 2015

Préparer un bon thé ce n’est pas seulement verser de l’eau chaude dans une théière et y mettre un peu de thé. Afin d’obtenir le meilleur de votre thé voici ce qui peut devenir un rituel préparatoire à une véritable dégustation :

1 – Préparez votre théière et vos tasses à recevoir la liqueur. Pour cela, remplissez-les d’eau bouillante ; cette eau est dite « l’eau d’annonce ». Ceci, en les échaudant, évitera un choc thermique et gardera la liqueur chaude plus longtemps.

2 – Après quelques instants, retirez l’eau d’annonce et versez dans votre théière, la juste quantité de thé. 

3 – Laissez y quelques minutes les feuilles. Dès cet instant, dans ces vapeurs, elles commencent à s’ouvrir et à libérer leurs parfums. 

4 – Versez l’eau amenée à juste température mais jamais bouillante car elle casserait votre liqueur. 

5 – Faites courir le temps nécessaire selon le thé : le temps de pose. Lorsque vous êtes parvenu au temps juste, arrêtez l’infusion en retirant les feuilles du contact de l’eau, sinon votre liqueur tomberait en excès. 

6 – Ne remuez pas votre thé (surtout avec une cuillère en métal), cela le figerait. Le thé a sa dynamique : il vit, évolue et ainsi aucune tasse n’a le même goût qu’une autre. Chacune de vos tasses devient unique avec ses nuances, son caractère et sa construction propre. Boire différentes tasses d’une même théière devient alors un parcours initiatique, jamais identique. 

7 – Videz les tasses de leur eau d’annonce et servez le thé. Si quelques gouttes venaient à couler au sol ou sur la table, dîtes-vous que ceci est « la part du sol » … C’est dans l’ordre des choses. 

8 – Un thé trop chaud ne s’exprime pas pleinement. Préférez le déguster plutôt tiède-chaud quand son bouquet s’épanouit. Alors, en attendant que votre liqueur se révèle, humez son délicat et si éphémère parfum.

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.