Umai, l’épicerie fine japonaise de l’est parisien

Article mis en ligne par · 4 avril 2022

Au 22 rue de la Villette s’est installée en janvier dernier une épicerie fine aux allures discrètes mais qui fait déjà beaucoup parler d’elle : Umai (qui signifie délicieux en japonais). Elle met à l’honneur plus de 300 produits japonais dont certaines références sont inédites en France et a pour ambition de s’immiscer pas à pas dans la cuisine des Français !

Umai est née d’une conversation autour d’un simple constat entre deux amis, Sébastien Wesolowski et Stephen Georges des Aulnois, aujourd’hui associés à la tête de ce commerce.
« Grand consommateur de riz japonais, j’ai fait pendant des années des allers-retours entre le 12ème arrondissement où j’habitais et la rue Saint-Anne où j’allais chercher mes cinq kilos de riz et cela me prenait plus de deux heures à chaque fois », raconte Sébastien, passionné de gastronomie japonaise. « En plus de cette contrainte de temps (et de poids), l’accueil n’était pas toujours au rendez-vous dans les magasins de la rue Saint-Anne. Si tu ne sais pas ce que tu viens chercher, il faut t’accrocher pour avoir un renseignement », sourit-il.

Une gastronomie encore - trop - inaccessible aux yeux des Français

Il semble y avoir un monde entre notre gastronomie et celle des Japonais. L’ambition d’Umai – et de Sébastien – est de faire entrer des produits japonais dans la cuisine du quotidien des Français.

« Les gens sont curieux. En voyant cette nouvelle enseigne, ils poussent facilement la porte pour en savoir un peu plus. C’est à ce moment-là que ma mission commence », explique le nouvel épicier.

Plus de 75 % de la clientèle d’Umai déclare avoir déjà mangé japonais, avoir particulièrement apprécié, mais n’avoir jamais pensé à reproduire l’expérience à la maison tant cela leur semblait complexe.

En plus de proposer des produits triés sur le volet, Sébastien offre à ses clients de nombreux conseils et idées de recette afin de les aider à se familiariser avec ces – nouvelles – saveurs.

Du riz japonais en vrac, probablement le moins cher de Paris !

Chez Umai, plusieurs références sont vendues en vrac comme le riz japonais koshihikari, une variété de riz à grain court et rond très appréciée des Japonais.

« Ma petite victoire est de proposer le kilo à 6,25 € soit 2 à 3 fois moins cher que dans les magasins de la rue Saint-Anne », sourit Sébastien. En vrac, on trouvera également de la panure panko, du sésame torréfié au yuzu ou encore du sobacha (thé de sarrasin).

De nombreuses références de sauces soja sucrées et salées, des huiles de sésame, des huiles de riz ou encore des pâtes diverses sont au rendez-vous. « Je propose très peu de références de thés car nous avons un magasin spécialisé dans le thé et le café à deux pas de la boutique », précise Sébastien.

Dans le meuble réfrigéré, les célèbres natto (fèves de soja fermentées), très appréciés des Français mais détestés par les enfants au Japon (au même titre que les épinards chez nous) fonctionnent très bien ! « À contrario, les orangeades de yuzu confit, que j’aurais pensées plus faciles à vendre, ne partent pas. C’est pourtant délicieux mélangé dans un yaourt ou pour décorer un cheesecake », rajoute l’épicier fin.

Côté alcool, on trouve des bières japonaises et une vingtaine de sakés rigoureusement sélectionnée pour ravir tous les palais.

« Afin de satisfaire le plus grand nombre, Les sakés que je propose varient entre 14 et 19 degrés. En effet, un saké trop léger ne plaira pas forcément à un Français qui l’apprécie avec du goût et du corps contrairement à un Japonais que l’aime très léger », précise Sébastien Wesolowski qui propose également une quinzaine de vins natures japonais, du jamais vu encore en France (voir l’encadré).

Tous les 10 jours de nouvelles références entrent en rayon : « en effet, nous avons une petite zone de stockage et nous travaillons donc en flux tendu. Cela va parfaitement avec la philosophie de la maison, celle d’aller perpétuellement à la recherche de nouveaux produits à découvrir, à goûter et à faire déguster pour proposer l’excellence », conclut Sébastien.

Du vin nature et japonais chez Umai !
Les vins natures ont le vent en poupe chez les Parisiens. Et s’ils étaient natures et japonais ? Une première en France ! Une quinzaine de références – rouge, rosé, blanc, orange, avec ou sans bulles – sont présentes chez Umai et d’autres vont bientôt arriver.
Ces cuvées naturelles sont majoritairement issues de raisins hybrides (Muscat Bailey A, Delaware…) mais aussi européens (Sauvignon, Merlot, Chardonnay…) ou encore du cépage Koshu que l’on trouve uniquement au Japon.
En bouche, ils sont légers, profondément fruités et peu alcoolisés (autour de 10 degrés), « complètement différents de tout ce que j’ai pu goûter jusqu’ici » se félicite le commerçant !
Umai
22 rue de la Villette, 75019 Paris
Téléphone : 09 87 14 39 59
Email : hello@epicerieumai.com
Site internet : un site marchand arrive en mai 2022 !
Page Instagram : epicerieumai
Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.