logo site Willy anti-gaspi

Le site Willy anti-gaspi sauve les invendus bio

Willy anti-gaspi s’est donné pour mission de lutter contre le gaspillage alimentaire en écoulant les « superproduits » invendus de marques bio. Soutenu par quelques business angels, le Réseau Entreprendre et la BPI, ce nouveau site a fait une véritable percée auprès des consommateurs.

Les fondateurs du site Willy anti-gaspi
Clément Méry et Jonathan Negrin, cofondateurs de Willy anti-gaspi

Début 2021, Clément Méry et Jonathan Negrin lancent Goodmarché, une formule de vente en ligne de produits bio à prix réduit sur abonnement. Le premier, ancien de Decathlon, revient de New York où il gérait un restaurant français. Le deuxième au profil plus « techno », a notamment travaillé chez Uber. Amis depuis leurs études, ces deux jeunes papas ont eu l’idée de créer ce site marchand après s’être interrogés sur la meilleur façon de nourrir sainement leur progéniture… sans se ruiner ! Le concept commercial ne tardera toutefois pas à évoluer. À l’occasion d’un inventaire, les deux fondateurs découvrent en effet qu’il leur reste des produits en fin de date de durabilité. Comme ils se refusent à les jeter, ils créent une petite famille de produits antigaspi sur le site, vendus à prix réduits (25 à 50 % moins chers que les mêmes à dates longues).

L’anti-gaspi a un prénom

Avec seulement 7 % des références, ce petit rayon de déstockage ne tarde pas à se distinguer. « À peine une semaine après l’avoir créé, 75 % des commandes passées sur le site comprenaient au moins un produit antigaspi », relate Clément Méry. « Il n’existait alors aucun site spécialisé dans ce domaine. Nous avons donc décidé de ”pivoter” notre activité vers la lutte contre le gaspillage alimentaire », poursuit le cofondateur. Fin février 2022, Goodmarché.fr devient ainsi Antigaspi.co. À l’approche de la semaine de la réduction des déchets, qui a commencé dimanche dernier, le site vient de se rebaptiser « Willy anti-gaspi ». En effet, Antigaspi.co était un nom trop générique. Willy anti-gaspi est plus identifiable et incarne positivement la démarche. Le prénom rappelle opportunément l’orque sauvée par un petit garçon d’un film hollywoodien à succès

Une centaine de marques bio

Page produits site Willy anti-gaspi

Des différents rebondissements de sa courte histoire, Willy anti-gaspi a conservé sa quasi spécialisation sur le bio. « Notre catalogue se compose à plus de 90 % de produits AB », explique en effet Clément Méry. L’offre a toutefois récemment été élargie aux produits fabriqués en France pour répondre aux attentes de produits locaux. L’assortiment couvre l’épicerie et les boissons, que complètent des produits d’hygiène et une gamme non alimentaire « zéro déchet » non soldée. « Nous sélectionnons des marques premium dédiées aux magasins bio spécialisés ou jeunes pépites », précise l’entrepreneur. On retrouve ainsi sur le site des produits signés Prosain, Ibo !, Éthiquable, Émile Noël, Résurrection, etc. Au total, Willy revendique une centaine de marques « partenaires ».

Un rôle de tiers de confiance

Dans un contexte d’augmentation des coûts, les détaillants sont de plus en plus stricts avec leurs fournisseurs. Emballages non conformes, retards de livraison, emballages endommagés, etc. : « les retours marchandises sont de plus en plus fréquents de la part de la distribution et les magasins bio n’y dérogent pas », décrit Clément Méry. Or les petits fabricants manquent souvent de moyens pour écouler leurs invendus. « Nous jouons vis-à-vis d’eux le rôle de tiers de confiance ». Canal digital, Willy anti-gaspi est capable de les revendre à coût réduit tout en restant complémentaire aux magasins physiques. Les produits sont livrés sur tout le territoire par Colissimo ou en points relais ou peuvent être enlevés en cliquer & emporter à l’entrepôt de Saint-Ouen.

Page accueil smartphone site Willy anti-gaspi

Une petite communauté très engagée

Avec un chiffre d’affaires de 150 000 euros depuis sa conversion à l’anti gaspillage fin février dernier, Willy reste un petit opérateur. Le site ne compte que 2 500 clients réguliers mais son activité est en forte hausse. « Nous sommes portés par la demande de ”superproduits” pas chers et par l’attente de lutte contre le gaspillage alimentaire. C’est une cause à laquelle 93 % des Français adhèrent selon l’Ademe. De plus, nous sommes obsédés par la qualité du service client », affiche Clément Méry. Ce dernier en veut pour preuve les très bons commentaires et notes recueillis par le système de notation Trustpilot. Résultat : « Nous bénéficions d’une petite communauté hyper engagée. La moitié de nos nouveaux clients reviennent commander sur le site. Le bouche-à-oreille est notre meilleur allié », déclare-t-il. Deux salariés ont rejoint les fondateurs du site cette année. Deux autres doivent venir renforcer l’équipe en janvier 2023.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à notre newsletter