A Châtellerault, des vins natures côtoient des terrines

Article mis en ligne par · 17 janvier 2022

Situé dans une rue perpendiculaire au boulevard de Blossac (côté grande Poste) Le 9 gourmand a été créé fin 2016. Sur l’impeccable façade en bois rouge de ce commerce on peut lire : « Cave à vin, poivres, épicerie fine et paniers gourmands. »

Propriétaire d’une crêperie dans la même rue Pascal Le Reun a voulu avant tout se faire plaisir et partager son amour des vins natures. « Il n’y avait pas d’offre pour ce type de produit à Châtellerault précise le commerçant, et quand j’ai ouvert seule une cave faisant du vin en vrac occupait le centre-ville. Il existe une autre cave, mais elle est excentrée et ne propose que très peu de vins bio, natures ou faits en biodynamie qui sont au cœur de ma sélection. » La place était libre et les 25 m2 de la boutique ont rapidement pu présenter une centaine de références dénichées principalement sur des salons comme le salon des vins naturels de Natura Vini qui se tient depuis 14 ans à Saint-Julien l’Ars dans la Vienne.

De l’épicerie fine en complément naturel

La gourmandise ? Elle fait partie de l’éducation de Pascal Le Reun dont le père était pâtissier et la mère faisait des crêpes sur les marchés. « Quand ma mère faisait des galettes se souvient-il, tout avait de l’importance. J’ai toujours entendu parler de qualité, de terroir et je suis très attiré par les produits qui sortent de l’ordinaire. » Lorsqu’il ouvre en 2016 c’est donc avec, déjà, une petite sélection de produits d’épiceries introuvables ailleurs à Châtellerault. A la gamme de Groix et Nature sont venus s’ajouter les cornichons de la Maison Marc, les huiles d’olive de chez Kalios, les madeleines de Chez Jeannette, les miels Hédène et les terrines des Mets d’Aimé ; une conserverie de la région (Loudun) qui a séduit la clientèle. « L’épicerie fine est un complément naturel dans une cave, et les terrines s’inscrivent dans la tendance apéritive qui marche très fort. On pousse souvent ma porte pour faire un cadeau, et par leur format elles entrent facilement dans la composition d’un pani

Le poivre, une autre spécialité une même complexité

Très vite, le caviste a souhaité ajouter compléter sa gamme avec l’ensemble des poivres de Terre Exotique, parce que dit-il « Il y a une approche similaire avec le vin, une même complexité et puis c’est aussi pour un aspect pratique : il est possible d’être extrêmement complet en poivres en occupant peu d’espace ». L’autre avantage, c’est que cela draine désormais une clientèle particulièrement exigeante et même des clients qui ne viennent que pour ça !

Une clientèle fidèle

Un peu à l’écart des autres commerces de bouche de l’hyper-centre, l’endroit fonctionne parce que les locaux s’en échangent l’adresse. A Châtellerault comme dans beaucoup de petites villes en région, les gens apprécient les nouveautés mais il est difficile de se faire une clientèle. En revanche, quand elle est là, elle est fidèle. Et même si la crise sanitaire s’est faite ressentir sur les affaires, Pascal Le Reun ne regrette pas son engagement pour la qualité. L’accueil qui a été réservé à la sélection agrandie qu’il fait chaque année au moment des Fêtes l’a conforté : les terrines de La Bourriche aux Appétits, les chocolats de la Maison Guinguet et une sélection de chez 1001 Huiles sont venus compléter les paniers gourmands et cela a permis de faire, au final, des cadeaux pas chers (panier moyen 30€) qui ont plu. Le commerçant ne s’en cache pas : il réfléchit à la possibilité de déménager pour un espace plus grand qui lui permettra de proposer sur place de la dégustation. A suivre…

Le 9 Gourmand,
9 rue des mignons 86100 Châtellerault
Tél : 05 49 21 14 23 
le9gourmand@orange.fr
INSTAGRAM

 

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.