Café Lanni : un torréfacteur ouvert à l’épicerie fine

Article mis en ligne par · 17 février 2015

À la tête de l’entreprise familiale créée par son père en 1947, Olivier Cahen est un torréfacteur heureux. Fort de trois points de vente à Paris générant à eux seuls 55 % de son chiffre d’affaires* (1 M€), la maison Lanni s’est taillée une belle réputation autour d’une vingtaine de mélanges qui évoluent en fonction des arrivages, des origines (Amérique centrale et Afrique de l’Est en tête) et des attentes du public. Dans sa boutique de l’avenue Mozart, le café joue donc les premiers rôles (30 % du CA) si on lui associe les ventes de machines dédiées (Jura) qui représentent un quart des recettes. Il est suivi de près par le thé avec trois marques à forte valeur ajoutée – Kusmi Tea, Dammann et Le Comptoir Colonial – qui font 35 % des ventes de la boutique, les infusions proposées en vrac ou en sachets et les accessoires.

Les 10 % restant sont assurés par l’épicerie fine avec une sélection de chocolats (Monbana, Médicis, Dolfin), de confitures, de miels et autres sources de plaisirs sucrés (cakes, pain d’épices Toussaint, biscuits…), auxquels il faut ajouter désormais quelques produits salés comme une huile d’olive – Cascina Blasi – ou encore les terrines de poisson qui séduisent la clientèle à fort pouvoir d’achat du quartier. L’autre particularité de cette adresse, c’est qu’elle est devenue un point relais pour la livraison de colis. Un complément d’activité dont se félicite le maître des lieux qui parvient ainsi à gagner de nouveaux clients… « Mais, tempère-t-il, tout le monde consomme du café ou du thé et il est peut-être plus facile pour nous de transformer ces visites en ventes que pour d’autres commerces. »

* 45 % du CA est lié aux ventes directes : hôteliers, restaurateurs, épiceries fines et entreprises.

Contact
16 avenue Mozart – 75 116 – Paris
Tél. 01 45 24 21 72
www.cafes-lanni.com

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.