Des conserves made in Bretagne

Article mis en ligne par · 25 novembre 2013

Originaires de Carhaix, dans le Finistère, Sandra et Sarah s’étaient juré de travailler un jour ensemble. Deux parcours différents  : le premier dans la charcuterie, couronné par un titre de Meilleure Apprentie de France en 1998, le second dans la vente , ont fait que les deux sœurs ont dû attendre une dizaine d’années avant de concrétiser leur rêve.

C’était en 2005. « Nous avons choisi d’unir nos compétences et de créer une conserverie artisanale bretonne qui mette en valeur les produits de la terre », raconte aujourd’hui Sandra Kerloc’h. Après avoir testé leur projet auprès d’une trentaine d’épiceries fines de la région, les deux sœurs se sont donc lancées dans la production de produits gourmets, d’abord en louant des locaux de façon éphémère, puis en s’installant dans leur propre atelier, à Châteauneuf-du-Faou. La gamme n’a cessé de se développer depuis et la petite entreprise, qui fait vivre cinq personnes, affiche aujourd’hui une cinquantaine de recettes en référence.

Des rillettes de porc natures à la fleur de sel de Guérande en passant par le pâté breton andouille et pommeau ou le velours de foie gras aux cèpes, la gamme, qui s’agrandit de deux ou trois produits par an, est élaborée à 80 % à partir de produits bretons. Et de nouvelles recettes, Sarah et Sandra n’en manquent pas… Quand elles ne répondent pas à la demande des épiciers fins, par exemple avec le pâté au piment d’Espelette qui leur a été suggéré il y a deux ans, elles explorent d’autres saveurs. Des parfums sucrés notamment, avec six recettes de riz au lait en verrine à découvrir très bientôt.

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.