Epicerie Madame : les codes du luxe parfaitement assumés

Article écrit par · 18 mai 2017 ·

LILLE (59)

Inaugurée au mois d’avril dernier dans une rue passante du vieux-Lille, l’épicerie Madame joue la carte de l’élégance et du plaisir d’offrir.

Après avoir travaillé dix ans dans l’organisation de concerts de musique classique, Juliette Graux a décidé de quitter Paris pour rejoindre Lille, sa ville d’origine. Après neuf ans consacrés à l’immobilier, elle a choisi de se recentrer sur une activité plus en adéquation avec sa passion pour la cuisine et elle a aménagé un local de 30 m2 en épicerie fine. « J’ai toujours aimé fureter dans les épiceries fines et craquer sur tous ces petits plaisirs gourmands bien faits qui changent du quotidien, dit-elle aujourd’hui. Et comme j’étais vraiment frustrée de ne pas trouver ce genre de boutique à Lille, j’ai monté mon projet. » En choisissant d’abord une rue passante « parce qu’il faut se mettre sur le chemin des gens » et consacrant 15.000 € à l’aménagement de l’espace : l’épicerie Madame s’est d’emblée démarquée. « J’ai fait avec les moyens du bord raconte la nouvelle commerçante, en récupérant les étagères qui étaient déjà là, en choisissant une jolie peinture, un lustre et quelques tablettes en marbre blanc. L’idée était de créer un lieu où l’acte d’achat soit un vrai moment de plaisir. J’avais envie de vendre ces produits comme on vendrait une crème de beauté dans une élégante parfumerie. » Pari réussi.

Cadeaux : une tendance forte
Divisée en quatre familles – épicerie sucrée, salée, condiments-huiles-épices et épicerie du monde- les plus de 500 références de l’Epicerie Madame ont de quoi séduire. « Je n’ai pas encore référencé de vin ou d’alcool, mais j’y réfléchis, et je n’ai pas référencé non plus de produits frais souligne Juliette Graux. Je ne dis pas « jamais », mais si tout fonctionne bien ce sera dans un deuxième local qui devra être proche de la boutique et disposer de quelques tables pour le déjeuner. En attendant, l’offre – qui ne joue pas la carte régionale en dehors de quelques exceptions comme les biscuits Dandoy (Belgique) qui n’étaient pas, selon Juliette, distribués sur la ville – se veut belle et qualitative. « J’ai cherché le juste milieu entre le très bon, l’artisanat et des produits qui se vendent. Nous avons la chance de pouvoir distribuer les mélanges d’épices de la maison Roellinger note l’épicière, et cela ressemble bien à ma démarche : des références irréprochables sur la qualité et présentées avec goût. » Les achats cadeaux font partie d’une tendance forte depuis l’ouverture (De 20 à 150 € pour un coffret) et Juliette Graux, pour les valoriser au maximum, a fait réaliser de belles boîtes à la façon des boîtes à chapeau avec le logo en or rose et de beaux sacs. Les clients (panier moyen entre 30 et 35 €) reviennent et des nouveautés, proposées chaque semaine, contribuent à les attirer dans ce magasin qui semble promis à un bel avenir. « Je fais gouter mes produits à chaque fois que c’est possible et cela me permet de transformer les ventes… remarque enfin la commerçante satisfaite de ses premières semaines d’exploitation qui lui permettent un premier constat : le client idéal est celui qui a du temps, qui accepte la tasse de thé ou l’infusion que je lui offre et cherche à passer ici un moment agréable. »

Epicerie Madame – 33 rue Lepelletier 59800 Lille. Tél : 03 20 47 50 70

    En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer