Serez-vous l’épicier fin de l’année ?

Article mis en ligne par · 3 avril 2020
Nous vous invitons à concourir aux Epicures de l’année dans les catégories commerces (épicerie fine ou concept), initiative numérique, initiative écoresponsable ou à nous faire découvrir des commerces qui vous ont marqué.
Vous avez jusqu’au 6 avril pour vous inscrire en vous rendant sur notre site

INSCRIPTION
CLIQUEZ ICI

et jusqu’au 24 avril 2020 pour nous retourner votre dossier complet.
 
La participation est entièrement gratuite et il vous est bien entendu possible de nous recommander des professionnels dont la démarche vous semble s’inscrire dans l’esprit des Epicures de l’année.
 
Parmi les rendez-vous forts de cette journée nos Prix «Les Epicures de l’année» sont très attendus. Ils seront décernés par un jury d’experts à :
 

* Meilleure Epicerie fine, commerce de détail en France

* Au Meilleur Concept (Magasin, réseau, corner…) en France

* La Meilleure initiative Écoresponsable en France

* A la Meilleure initiative en développement numérique (Site Web, Newsletter, Réseaux sociaux, Appli mobile, équipement de magasin, BDD, outils de promotion…)

* Au Meilleur commerce de détail ou concept d’épicerie fine à l’international

 
 
Prestigieux, ces trophées ont un réel impact sur la vie des commerces et entreprises qui profitent d’une mise en avant unique sur le marché des produits gourmets.
Décernés par un jury de professionnels à l’expertise reconnue, Les Epicures de l’Année accueillent dans leur assemblée présidée par Patrick Scicard (président de PSI), entouré de Samy Vischel Président de Fauchon et d’André Terrail Propriétaire de la Tour d’Argent, de nouveaux jurés* : le chef Julien Duboué (cinq établissements à Paris), le président du syndicat Epiciers de France Alexis Roux de Bézieux et Samuel Praîcheux Epicier fin de l’année 2019 avec l’Epicerie de Choix à Bordeaux.
 
En ces temps si particuliers de crise sanitaire inédite nous espérons avant tout que vous et vos proches vous portez bien. Le confinement décidé par le gouvernement a bien sûr des contraintes qu’il faut accepter et respecter.Mais il faut aussi penser l’avenir et bien sûr garder l’espoir.