Gaster – l’épicerie fine française à la conquête de l’Europe

Article mis en ligne par · 3 septembre 2018 ·

Inauguré ce 22 septembre à Ixelles – banlieue chic de Bruxelles – Gaster pose sur 250 m2  les fondations d’un nouveau concept qui, entre restauration et épicerie fine, s’adresse en priorité à la communauté française implantée dans la capitale européenne.

Ex-dirigeant d’un fonds de pension spécialisé dans la restructuration d’entreprises, Stéphane Roussier n’a pas, c’est le moins que l’on puisse dire, improvisé la création de cette nouvelle enseigne dont le nom offre plusieurs lectures, dont la plus évidente dit ce qu’il faut comprendre : “gas” pour gastronomie et “ter” pour terroirs. Expatrié lui-même durant de longues années, sensibilisé à l’épicerie fine à l’occasion d’une mission réalisée pour Fauchon, c’est en échangeant avec son fils Antoine – 28 ans, master en management hôtelier – qu’il décide de se lancer dans l’aventure. Avec méthode, en analysant au plus près un marché dont il pressent le besoin de mixité entre petite restauration, boutique et bar, et sagesse avec un positionnement “prix” qui ne soit pas étiqueté “cher”.

 DSR0219

Stéphane & Antoine Roussier

L’épicerie fine française valorisée

“À l’étranger raconte Stéphane Roussier, la gastronomie française est presque exclusivement associée à la restauration et aux grands chefs. Dans les capitales européennes notamment, l’épicerie fine made in France est peu représentée et lorsque l’on en trouve – souvent dans de grandes enseignes – il s’agit toujours de marques prestigieuses et coûteuses. D’où l’idée de rassembler sous un même toit une offre sélective et abordable, un espace de restauration, un bar et un salon de thé. Une année a été nécessaire pour affiner le concept et constituer une gamme choisie chez de petits producteurs français indépendants, reconnus pour leur savoir-faire et leur légitimité en matière de produits gourmets. Plus de 80 producteurs au total pour 1 000 références en magasin.

Un concept multiple

Dès l’origine, Gaster a été imaginé comme un concept multiple, destiné à voir le jour dans toutes les grandes villes européennes où est installée une forte communauté française. Prévue pour être développée dans un premier temps sur les fonds propres de Gaster France, la marque a également été imaginée pour se développer sous forme de licence… Même si ce n’est pas la priorité du moment, souligne Stéphane Roussier, concentré sur l’ouverture du premier espace de vente de 250 m2 à Bruxelles que dirigera dans un premier temps son fils Antoine. On le comprend, l’enjeu est de taille. “La Belgique, précise-t-il, s’est rapidement imposée à nous en raison de sa proximité avec Paris.” L’accueil que réservera la communauté française (57 000 inscrits sur les listes consulaires, environ 100 000 dans la réalité) à cette nouvelle ambassade de la France gourmande sera déterminant, même s’il est prévu qu’une autre capitale européenne complète l’expérience avant que l’enseigne ne s’ouvre réellement à la licence.

Un concept 100 % “clé en main”

Là encore tout a d’ores et déjà été pensé. “Nous fournirons l’intégralité des besoins d’exploitation de nos licenciés, de la façade engaster bois aux napperons, plats de la carte (cuisine d’assemblage) jusqu’au système informatique : tout viendra de France” prévient Stéphane Roussier. Gaster, qui sera le fournisseur exclusif de ses enseignes à travers une centrale d’achat installée en région parisienne, percevra 2,5 % du chiffre d’affaires. Le profil des candidats ? Des jeunes ayant déjà un premier parcours dans le catering ou le retail, disposant d’un local d’au moins 200 m2 et d’un certain talent d’animateur… Les “Gaster” ayant vocation à être également des lieux de vie. Le budget ? 350 000 euros environ, avec une possibilité de participation que se réserve Gaster France, au cas par cas. On le voit, même si l’on entend prendre le temps d’affiner encore et encore le premier point de vente bruxellois, la vingtaine d’ouvertures annoncées dans les cinq prochaines années ne devra rien à l’improvisation !

B.L

GASTER

Rue de l’Aqueduc, 74

1050 – Ixelles www.gaster.fr