Sirha mobile
2.le-futur-siege-de-happy-hours-dans-la-drome

Happy Hours va rejoindre la Biovallée drômoise

La PME spécialiste du grignotage sain et gourmand, Happy Hours en Provence, s’établira en février 2021 sur l’Écosite d’Eurre dans la Drôme. Un transfert agrandissement sous le signe du développement durable pour le transformateur bio.

Happy Hours en Provence devient Happy Hours en Biovallée. Ce changement de nom – qui sera effectif début 2021 – résulte du déménagement de l’entreprise. Jusqu’à présent installée à Roquevaire dans les Bouches-du-Rhône, Happy Hours en Provence s’implante en effet sur l’Écosite d’Eurre, une zone artisanale de 20 hectares d’activités “non polluantes” (dont un pôle de R&D, production, transformation et distribution de produits bio) qui fait partie du territoire innovant Biovallée en Val de Drôme. L’entreprise artisanale de torréfaction et production de mélanges de fruits secs et à coque (13 employés, chiffre d’affaires annuel de 2 millions d’euros) qui était précédemment locataire, s’y établit en pleine propriété. Elle emménage son siège et son atelier de production à Eurre sur une surface de 1 500 m2, soit un triplement par rapport à la surface de ses locaux provençaux.

Un bâtiment écoconçu

Le nouveau site est conçu pour réduire les consommations d’énergie (récupération de chaleur, ventilation naturelle…) et de ressources (récupération des eaux de pluie) et sera généreusement doté en espaces verts : végétalisation de 23 % de la parcelle avec la plantation de 35 arbres (des noisetiers, cerisiers, amandiers et arbres de Judée), une haie vive… Happy Hours fera ainsi franchir un cap à sa politique de développement durable. Après avoir réduit son “empreinte plastique” de 70 % en un an, la marque s’est fixée pour objectif de n’utiliser que des sachets recyclables d’ici la fin de l’année prochaine. Elle réduit l’usage des produits chimiques (encres sans solvants, produits de nettoyage bio…) et ses déchets de production.

Olivier Costil

www.happyhoursenprovence.com

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à notre newsletter