La Miam Locale est devenue une boutique plaisir

Article mis en ligne par · 13 juillet 2022
Installée à Gif-sur-Yvette au cœur du campus Paris-Saclay, pôle scientifique et technologique en cours d’aménagement à vingt kilomètres au sud de Paris, La Miam Locale était à sa création en mai 2020, une épicerie de “nécessité”. L’arrivée d’un Intermarché en face de la boutique a conduit son créateur Matthieu Contamine, à revoir son positionnement.

Unique commerce d’un nouveau quartier en devenir à sa création, La Miam Locale a dû faire évoluer son offre un peu plus d’un an plus tard, après l’ouverture en juillet 2021 d’un Intermarché juste en face du magasin. Programmée, cette installation n’a pas pris de court Matthieu Contamine qui a eu un peu plus d’un an pour peaufiner sa gamme et comprendre les attentes de la clientèle. “Pour la définir, raconte le commerçant, j’ai réalisé́ une étude de marché auprès des écoles déjà̀ présentes et des habitants installés sur le site, ainsi que sur Facebook via un questionnaire. Par ailleurs, je me suis rapproché́ du réseau Initiative pour une aide au financement et assurer un suivi. Le référencement des fournisseurs s’est fait de manière naturelle sur recommandation de certains producteurs vers d’autres producteurs.”

Une déco qui valorise les produits

Le local commercial de 85 mètres carrés qui profite d’une vaste emprise vitrée donnant sur une esplanade en partie piétonne, est signalé par un logo facilement reconnaissable par son graphisme et ses couleurs. L’aménagement est minimaliste, épuré, d’inspiration industrielle, sans faux plafond mais avec une peinture bicolore : jaune paille pour les murs jusqu’à une certaine hauteur et bleu pour le reste, plafond compris. Les produits sont bien valorisés sur des étagères en bois assez espacées pour qu’un fauteuil roulant puisse faire le tour du magasin. L’éclairage est disposé seulement sur le cheminement du client, sans projection directe sur les produits. Le système de ventilation est visible (tuyaux en alu). Difficile de faire plus efficace !

Les circuits courts comme règle

“J’ai décidé d’ouvrir ici raconte Matthieu Contamine, parce qu’il s’agit d’un quartier à fort potentiel de développement, mais aussi parce que je n’étais pas satisfait de l’offre faite sur les produits locaux. J’ai donc cherché à centraliser un certain nombre de producteurs de qualité dans un rayon maximum de 200 kilomètres autour de la boutique, dont 80 % sont à moins de 80 kilomètres.”

Avec 700 références pour une centaine de fournisseurs, l’offre évolue aujourd’hui régulièrement. Cela passe par le rayon fruits et légumes frais (bio), le rayon boissons, l’épicerie sucrée, salée, la vitrine réfrigérée, une terrasse (licence 3), des paniers de légumes, viandes, un point Relais Colis, un service d’impression, la livraison sur les communes voisines et le Click & Drive. “Le but de tous ces services, précise le commerçant, c’est de se différencier de la concurrence directe et indirecte, en offrant la meilleure expérience client au consommateur lors de son passage à la boutique.”

Le magasin est équipé́ depuis l’ouverture, d’un rayon vrac auprès duquel sont mis à disposition des bocaux en verre gratuits pour les clients qui le veulent. Et pour les inciter à venir avec leurs propres contenants, Matthieu Contamine fait payer les sacs kraft.

Un site marchand opérationnel

Depuis le premier jour, le site Internet marchand de La Miam Locale est relié en temps réel à la gestion de stock en boutique via un back-office (ERP). Cela permet un Click & Collect efficace sans crainte d’une rupture produit, et comme toutes les gammes du magasin sont disponibles en ligne, les clients peuvent venir chercher leur commande, deux heures après l’avoir passée. Aujourd’hui, le développement du commerce passe par la présence accrue de paniers garnis qui sont proposés depuis le mois d’août pour les fêtes, aux entreprises, également par des animations dans les sociétés alentour via les conciergeries ou les CSE et une présence sur les marchés de Noël (entreprises et communes). Avec son béret béarnais, sa tenue traditionnelle et sa barbe fournie, l’épicier fin qui est d’ores et déjà l’une des âmes de ce quartier, ne doit pas manquer de succès.

Bruno Lecoq

La Miam Locale

17 Mail Pierre Potier

91190 Gif-sur-Yvette

Tél. 01 69 20 63 85

www.lamiamlocale.fr

Crédit photo @Carlos_Ayesta

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.