L’ÉCHOPPE DE LA LUNE

Article mis en ligne par · 3 octobre 2019 ·

QUAND EPICERIE FINE ET HISTOIRE SE RENCONTRENT

Anna Pédelaborde a créé l’Échoppe de la Lune, une épicerie fine aux airs de musée, racontant au travers d’une sélection de produits 100 % bordelais, l’histoire de Bordeaux… Un très joli concept récompensé par le prix Épicures de l’Année 2019.

Après avoir été chef de produit de la marque Auchan durant sept ans, à 32 ans, Anna Pédelaborde a choisi de monter son entreprise pour évoluer dans son propre univers. Loin de la grande distribution, pas toujours en accord avec ses convictions :
recherche du meilleur rapport qualité/prix, souci de transparence et partage d’informations. Forte de son parcours en école de commerce et de son expérience professionnelle, la trentenaire ne s’est toutefois pas lancée à l’aveugle puisqu’elle avait déjà pour elle une expertise sur la sélection de produits alimentaires et la fibre commerciale. Autant d’atouts précieux pour la construction de son projet qui lui a été inspiré par son oncle architecte : Fabien Pédelaborde… “En janvier 2017, raconte-t-elle, Fabien me dit qu’il est bien dommage que tout le monde ait oublié la moutarde Louit ; il m’en raconte l’histoire et enchaîne sur Marie Brizard. Passionnée par ces anecdotes, je me suis mise à la recherche des produits nés à Bordeaux à travers les siècles.” Faire revivre l’histoire bordelaise par des produits gourmets oubliés ou récents : le concept d’Anna Pédelaborde s’est rapidement imposé.

L’épicerie-musée

Une épicerie fine aux allures de petit musée… Pourquoi pas imaginer en effet, un commerce de bouche qui rassemblerait une sélection de produits bordelais et de spécialités locales, avec pour chacun des petites pancartes détaillant leurs usages et leur histoire ? Après avoir lancé une première boutique éphémère à Margaux en Gironde, Anna Pédelaborde s’installe sur le Quai des Marques à Bordeaux. Dans sa boutique, mets et breuvages 100 % bordelais sont rangés par ordre chronologique, du XVIIIe siècle à nos jours. Le décor est à la hauteur du concept : meubles chinés, armoires bordelaises d’époque… Le visiteur est placé en immersion dans l’histoire culinaire de la ville portuaire. Côté produits, se côtoient tartinables de légumes, pâtés, plats cuisinés, moutardes, sels, vinaigres, sardines, caviar ainsi que gâteaux, confiseries, chocolats ou encore miels… Mais aussi boissons alcoolisées  (vins, bières, whiskys, gins…) et sans alcool comme le célèbre Cacolac créé en 1947. Étoffée par des savons artisanaux et quelques articles de décoration permettant d’évoquer un peu plus la capitale girondine, l’offre est complétée depuis quelque temps par du café et des biscuits.

Une boutique en ébullition

Raconter l’histoire de la ville à travers la sélection de produits gourmands sourcés localement : l’objectif de l’Échoppe de la Lune est atteint. Mais ce n’est pas la seule mission que s’est donnée Anna Pédelaborde puisque parmi les valeurs fortes de cette jeune enseigne, il y a la découverte et le partage. Tous les jours, des dégustations de produits “made in Bordeaux” sont donc proposées et attirent aussi bien des connaisseurs que de simples curieux. “Notre ambition est de faire redécouvrir le patrimoine gourmand bordelais au plus grand nombre !” s’enthousiasme la gérante. Chaque mois, l’enseigne organise également un événement en invitant par exemple un fournisseur ou en faisant venir des blogueurs(ses) et leurs lecteurs. Pour aller toujours plus loin dans le partage des découvertes, l’Échoppe de la Lune reçoit des groupes (sur réservation) pour un parcours illustré du patrimoine gourmand de la ville. Régulièrement, Anna Pédelaborde et ses trois collaboratrices partent à la rencontre de nouveaux clients : maisons de retraite, forums, bateaux en escale… L’équipe qui s’adresse en même temps à la clientèle locale – trouvant ici de quoi offrir des produits à forte identité régionale – accueille également de nombreux touristes, français et étrangers, en quête de cadeaux gourmands originaux mais aussi porteurs de sens. Novatrice, l’Échoppe de la Lune joue enfin le rôle d’ambassadrice du savoir-faire bordelais : “Nous sommes l’une des étapes du rallye gourmand du Bordeaux So Good organisé chaque année pour mettre en valeur la gastronomie et l’art de vivre de la région”, précise Anna Pédelaborde.

Un avenir prometteur

Ces opérations de communication bien ficelées ont bien sûr permis d’apporter une certaine notoriété et les premiers résultats sont probants : plus de 20 % d’augmentation du chiffre d’affaires par rapport à 2018. Une performance encourageante qui annonce de belles perspectives puisque d’ici la fin de l’année, l’Échoppe de la Lune devrait compter un nouveau point de vente dans le vieux Bordeaux. Enfin, la création d’une  franchise permettant d’étendre le concept à d’autres villes est également à l’étude.

L’ÉCHOPPE DE LA LUNE. Hangar 18, Quai de Bacalan 33000 BORDEAUX.