L’épicerie de la Couronne

Article mis en ligne par · 18 novembre 2019

L’épicerie de la Couronne, nouveau règne gourmet à Wittersdorf

De la restauration à l’épicerie fine, il n’y a qu’un pas. En Alsace, Thiebaut Flory et Benoît Ligabue ont fait le pari – de plus en plus apprécié – d’ouvrir un commerce de bouche non loin de leur restaurant. Retour sur expérience.

Ils couvaient depuis longtemps une idée, celle d’ouvrir une épicerie fine. Sans pouvoir s’y résoudre faute de local approprié. En 2019, le lieu convoité par Thiebaut Flory et Benoît Ligabue s’est enfin libéré, leur permettant de donner naissance à leur Épicerie de la Couronne, fraîchement installée depuis le mois d’avril à Wittersdorf, en Alsace. Les deux fondateurs, déjà propriétaires depuis dix ans du restaurant La Couronne dans le village voisin, ont pu ajouter une corde à leur arc.

Se lancer en toute sérénité

« On est tous les deux des gastronomes, on s’est toujours dit qu’il manquait des commerces gourmets, dans le coin », confie Thiebaut Flory. Dans cette commune du Grand Est, leur enseigne est la seule du genre. Un atout incontestable pour les entrepreneurs. Sans oublier que grâce à leur restaurant implanté depuis de nombreuses années, une fidèle clientèle suit leurs aventures. « C’est évident qu’au bout de dix ans, les clients nous font confiance pour l’épicerie fine, ils savent que c’est du sérieux », souligne le co-gérant. De l’avantage d’ouvrir un premier commerce à succès, puis un second dans le même secteur. À noter que l’épicerie fine est aussi reconnaissable grâce à sa devanture reprenant les codes du restaurant. 

Se partager entre deux enseignes

Mais qui dit deux commerces, dit une présence à répartir. Et pas forcément de façon équitable. Depuis l’ouverture de leur restaurant, Benoît Ligabue œuvre en cuisine tandis que Thiebaut Flory s’active en salle. Comme l’explique ce dernier, pour leur nouvelle boutique, le but était de déléguer. « J’ai vraiment besoin d’être en salle. On a un restaurant de village, donc quand les clients viennent, ils s’attendent à me voir », indique le restaurateur. Ainsi, pour l’épicerie fine, les deux gérants ont embauché une vendeuse qui avait déjà travaillé pour eux ; une personne de référence et de confiance que notre clientèle connaît déjà, du moins celle du restaurant.

Un commerce dynamique

L’Épicerie de la Couronne se veut vivante et dans l’air du temps. L’équipe participe notamment au Black Friday (jour de soldes exceptionnelles inspiré des États-Unis et du Canada), confectionne des paniers garnis, une sélection de produits de Noël, parcourt régulièrement les salons et bien sûr organise des dégustations en boutique. Grâce à leur casquette de restaurateurs, Thiebaut Flory et Benoît Ligabue proposent en plus des produits d’épicerie classique, quelques spécialités maison : foie gras, magret de canard fumé ainsi que saumon fumé. Fil conducteur entre le restaurant de la Couronne et sa petite sœur, l’épicerie fine.

Julia Kadri
 
 
Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.