L’Epicerie de l’Instant

Article mis en ligne par · 15 avril 2020

L’Epicerie de l’Instant : « Les transporteurs refusent de nous livrer »

LMEF – Qu’est-ce qui vous a décidé à maintenir l’ouverture de votre magasin ?

ELISE MARION – Ma situation. Je suis située dans un quartier très résidentiel ou à part un Lidl – que je ne compte pas – il n’y a pas, en dehors d’une boulangerie, d’autre commerce de proximité. Il y a aussi beaucoup de personnes âgées, avec peu de moyens de locomotion et peu de transport en commun. Il m’a donc semblé que c’était un service à rendre à la population que de rester ouvert sans changer les horaires d’ouverture. En proposant de l’épicerie fine mais pas seulement puisque je propose en parallèle plusieurs autres services : Livraison de fruits et légumes (sur commande car habituellement je n’ai pas de produits primeur), la possibilité de commander de la viande fraîche et de se faire livrer à domicile des produits proposés à l’épicerie.  Mon activité « point relais Pickup » a été maintenue même si elle s’est fortement ralentie.

LMEF – Pour la partie primeur vous vous êtes arrangés avec un professionnel et ami chez qui vous passez régulièrement prendre de la marchandise…

E.M – C’est ça. Je passe quatre fois par jour devant sa boutique donc je peux affiner mes achats en fonction des commandes. 

LMEF – Avez-vous noté une augmentation de votre chiffre d’affaires ?

E.M – J’ai de nouveaux clients… C’est mon deuxième printemps mais je pense que j’ai effectivement augmenté mon chiffre. Je vends pas mal de produits frais parce que j’ai un petit rayon fromage et charcuterie, alcool et vin : j’ai même été en rupture de vin rosé et j’ai dû me réapprovisionner en catastrophe chez Métro en attendant une nouvelle commande que j’attends depuis 15 jours. Et c’est d’ailleurs un vrai problème, comme nous sommes une région particulièrement touchée par le Covid 19, 

les transporteurs refusent de nous livrer ! J’attends des chips de Nice depuis 10 jours, je sais que le vin que j’ai commandé est bloqué dans le département d’à côté faute d’une transporteur relais pour venir jusqu’ici. Certains fournisseurs ont également arrêté de nous expédier de la marchandise, c’est le cas de la Maison Marc. Un dimanche matin j’ai été dévalisée de toutes leurs soupes. J’ai repassé une grosse commande dans la foulée et le mardi j’ai appris que je ne serais pas livrée. C’est assez décevant.

L’Epicerie de l’instant 87 Boulevard Saint Symphorien – 57050 Longeville Lès Metz Tél : 06 16 32 42 92

www.lepiceriedelinstant.fr

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.