L’épicerie des Halles

Article mis en ligne par · 17 septembre 2019 ·

L’épicerie des Halles, plurielle et responsable

 

Entre huiles d’olive en vrac et bières locales, Philippe Enrici et ses associés capitalisent sur le savoir-faire régional dans leur épicerie des Halles.

 

Située à Lyon, l’épicerie des Halles de la Martinière a ouvert ses portes fin novembre 2017, grâce au réseau GRAP (un groupement régional qui aide les entrepreneurs dans le milieu de l’alimentation durable et de proximité). Avec leur projet d’épicerie, GRAP a recruté Philippe Enrici, alors en reconversion. Il est ainsi devenu associé et a pu construire une véritable épicerie raisonnée…  

Priorité aux produits locaux

« On est sur une épicerie de produits bio et locaux. On joue sur la proximité », explique Philippe Enrici. Avec ses associés, il travaille en direct avec les artisans et agriculteurs. « Ce qui nous démarque d’un Biocoop, c’est qu’on est totalement libres de référencer des produits ». Alors quand un petit producteur propose ses mets, « on visite ses locaux et puis si ça nous plaît, on décide rapidement de le mettre en rayon ». Les produits locaux ne représentent pas moins d’un quart, voire d’un tiers des références en magasin. Sourcer le plus possible dans la région est d’ailleurs la raison d’être de la boutique. « Quand on peut, on propose toujours un produit grand public en version locale ou artisanale ».

Au-delà de l’épicerie fine

Philippe Enrici décrit son commerce comme gourmand. Et surtout pluriel. Fromages à la coupe, biscuiterie, huiles d’olive, vins naturels, bières, tapenades, conserveries… Le tout bien sûr, en privilégiant le local et le bio (80% des produits de l’épicerie le sont).

« On travaille aussi avec trois boulangers bio », ajoute le gérant – soulignant que les clients sont friands de cette offre. La clientèle apprécie également l’option vrac. Particulièrement pour l’huile d’olive, la farine… mais également pour les produits ménagers (qui font aussi partie de l’offre de la boutique, comme la lessive).

Une ligne de conduite

« Notre plus, c’est qu’on soit une épicerie de proximité, on est au service et à l’écoute du client, toujours prêts à l’aider », indique Philippe Enrici. « Vous nous verrez rarement faire la gueule », ajoute-t-il. Aussi, ce dernier confie avoir pour objectif d’entreprendre davantage d’animations au sein de l’épicerie, avec des producteurs et artisans qui viendraient faire goûter leurs produits directement à la clientèle. Toujours plus de proximité et toujours plus de local.

En coulisse, les valeurs portées par l’épicerie des Halles ne tarissent pas. « On travaille aussi avec des associations, notamment pour redistribuer les invendus aux personnes dans le besoin. On participe ainsi à un mouvement sociale et solidaire ». Pour Philippe Enrici et ses associés, l’important est de rester cohérent jusqu’au bout.

Julia Kadri