LES FRANÇAIS, LE VIN ET LE CHAMPAGNE

Article mis en ligne par · 5 octobre 2021

Bonial (Axel Springer), pionnier et leader du drive-to-store en Europe, avec le concours d’OpinionWay dresse à l’heure des Foires aux vins un état des lieux du rapport des Français avec leur consommation de vins et champagnes.

Quelle est leur fréquence d’achat ? Quel type de vin achètent-ils en priorité ? Dans quelles typologies de commerces se fournissent-ils ? (…) Quelle quantité de bouteilles envisagent-ils d’acheter ? Pourquoi achètent-ils pendant les Foires aux vins ? A partir de quel prix considèrent-ils qu’une bouteille soit trop chère ?.. Particulièrement détaillée, l’enquête répond à toutes ces questions et à bien d’autres.

Alors que 70% de consommateurs français déclarent acheter du vin et 55% au moins une à deux fois par mois, la France est le 2ème pays consommateur de vin au monde derrière les Etats-Unis et les Foires aux vins s’apparentent à la rentrée œnologique. Le champagne n’est pas en reste, 74% de nos compatriotes déclarent en acheter et 20% au moins une à deux fois par mois. Pour s’approvisionner en sang de la terre, 70% des sondés jettent leur dévolu sur les enseignes de grande distribution et 61% lorsqu’il s’agit de champagne. En parallèle, 37% des Français achètent leurs vins en direct chez les producteurs et 30% lorsqu’il s’agit de champagne. Pour 33% des sondés, le caviste, jamais avare de conseils, demeure le lieu idéal pour dénicher une bouteille de vin. Enfin, d’autres préféreront foires et événements locaux (17%), e-commerce (10%) ou encore les marchés (7%).

A l’heure du choix, sans réelle surprise, 42% des Français achètent en priorité du vin rouge, 22% du champagne, 18% du vin blanc et 16% du vin rosé.

Les enseignes de grande distribution, lieu favori des Français pour s’approvisionner en vin.

Si l’exhaustivité dans le choix des produits représente un des piliers essentiels pour inciter le consommateur à fréquenter une enseigne, force est de constater que deux enseignes d’hypermarché dominent ce classement tant pour le vin que pour le champagne. Ainsi, près d’un Français sur deux déclarant acheter du vin dans une enseigne de grande distribution choisi E.Leclerc (45%) et 41% Carrefour. Sur la troisième marche du podium, Intermarché (30%) devance Lidl (24%), Auchan (19%) et Système U (18%).

Foires aux vins : près d’un Français sur deux compte en profiter, mais comment ?

45% des Français achetant du vin ont l’intention de s’approvisionner à l’occasion des Foires aux vins et 29% pour le champagne. Les prix y sont souvent très attractifs, mais comme souvent les volumes limités. Il convient donc de se positionner parmi les premiers pour saisir les bonnes affaires. Les consommateurs français envisagent en moyenne d’acheter 12 bouteilles lorsqu’il s’agit de vin et 4 bouteilles lorsqu’il s’agit de champagne. Dans le détail, les 65 ans et plus représentent la classe d’âge la plus dépensière avec une moyenne de 17 bouteilles contre seulement 12 pour les 25-34 ans. Notons également que les hommes envisagent en moyenne d’acheter 14 bouteilles contre 9 bouteilles pour les femmes.

Les consommateurs demeurent attachés aux vignobles bordelais

Si le rapport des Français au vin a beaucoup évolué durant ces vingt dernières, le Bordeaux rouge a toujours la cote. En effet, 38% des sondés envisagent d’en acheter à l’occasion des Foires aux vins. Notons cependant qu’avec 50% d’intentionnistes, les 65 ans et plus représentent la plus large tranche de consommateurs de Bordeaux rouge. Le Bourgogne et son cépage pinot noir (30%) ou le Rhône, terre de syrah et de grenache (28%), ne sont pas en reste mais le vignoble bordelais reste en tête. Alors que 22% des hommes comptent acheter du champagne à l’occasion des foires aux vins, près d’une femme sur trois (32%) envisage d’en faire autant.

Budget : seuil psychologique et niveau de remise espéré

Si plus d’un Français (36%) sur trois considère qu’une bouteille de vin entre 11 et 20€ est trop chère, la moyenne de notre échantillon se veut beaucoup plus dépensière. Ainsi, 35€ représente en moyenne le seuil psychologique à ne pas dépasser pour éviter qu’un amateur de vin passe son chemin en estimant qu’il s’agit de breuvage trop onéreux. En outre, dans le cadre d’une Foire aux vins, la moyenne des consommateurs espère bénéficier de 25% de remise sur leurs crus préférés. Dans le détail, près d’un Français sur deux (49%) souhaite profiter d’une remise de 16 à 30%.

EN BREF

  • 70% de consommateurs français déclarent acheter du vin
  • 55% de consommateurs français déclarent acheter du vin au moins une à deux fois par mois
  • 74% de consommateurs français déclarent acheter du champagne
  • 70% des consommateurs de vin font leurs achats dans les enseignes de grande distribution
  • 61% des consommateurs de champagne font leurs achats dans les enseignes de grande distribution
  • 45% des Français achetant du vin ont l’intention de s’approvisionner à l’occasion des Foires aux vins
  • A l’occasion des Foires aux vins, les consommateurs français envisagent en moyenne d’acheter 12 bouteilles lorsqu’il s’agit de vin et 4 bouteilles lorsqu’il s’agit de champagne
  • 38% des sondés envisagent d’acheter du bordeaux à l’occasion des Foires aux vins
  • Plus d’un Français (36%) sur trois considère qu’une bouteille de vin entre 11 et 20€ est trop chère
  • 35€ représente en moyenne le seuil psychologique à ne pas dépasser pour éviter qu’un amateur de vin passe son chemin
  • La moyenne des consommateurs espère bénéficier de 25% de remise sur leurs crus préférés à l’occasion des Foires aux vins
  • Près d’un Français sur deux (49%) souhaite profiter d’une remise de 16 à 30% à l’occasion des Foires aux vin
Précédent
Suivant

Méthodologie Échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française

  • L’échantillon a été interrogé par questionnaire auto-administré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview).
  • Les interviews ont été réalisées du 15 au 16 septembre 2021.
  • L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères d’âge et de région de résidence.
  • OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

 

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.