Restauration : La reprise est là !

Article mis en ligne par · 20 septembre 2021

Affichant une croissance de + 10% par rapport à l’été 2020 le secteur de la restauration connait enfin une reprise dont les épiciers fins ont dû ressentir les effets. Principale plateforme de réservation de restaurants en ligne, TheFork a analysé les données de la période estivale 2021 et révèle les tendances.

Depuis la réouverture du 9 juin dernier et jusqu’au 31 août, la reprise du secteur se confirme entre avec une croissance des réservations de +10% par rapport à la même période en 2020. Bien que l’ouverture des frontières ait permis une reprise favorable, la mise en place du pass sanitaire a ralenti la croissance du secteur. En effet, bien que l’été ait bien commencé, le mois d’août a connu un ralentissement de -4% par rapport à l’année précédente.  

L’effet pass sanitaire

La mise en place du pass sanitaire a entraîné une décélération de la croissance du secteur en France. En effet, avant la mise en place du pass sanitaire, le mois d’août suivait une tendance proche de celle de 2020. Cette tendance a ralenti sur les deux semaines suivantes avec un nombre de réservations en baisse de 25% par rapport à 2019, avant de reprendre sur la dernière semaine d’août. On peut donc espérer que la reprise va perdurer, surtout si on se souvient qu’en juin dernier, TheFork avait mené une étude auprès de ses utilisateurs révélant que 66% des personnes interrogées se disaient favorables à l’introduction du pass sanitaire et considéraient son adoption comme étant une mesure positive et sécurisante. 

Du côté des pays européens, bonne nouvelle puisque la tendance est à la hausse et même au-delà des niveaux pré-Covid ! Au global, en Europe, on enregistre une hausse des taux de réservation de +12% en juillet et de 17% en août comparé à 2019, permettant ainsi au secteur de croître versus l’avant Covid ! 

Les destinations les plus populaires de l'été

Parmi les destinations nationales touristiques qui ont le plus bénéficié de la saison estivale, c’est dans le Sud-Est (Saint-Tropez, Fréjus, Aix en Provence, Corse), en Bretagne (Vannes, Quiberon..) et dans les Alpes qu’ont été enregistrées les plus fortes hausses des réservations et une croissance par rapport à 2019 et 2020.  

Sud-Est : à Aix-en-Provence TheFork a relevé une croissance de + 41% en juillet et + 36% en août par rapport à 2019 – Saint-Tropez-Fréjus : + 77% en juillet et +46% en août vs 2019 et en Corse +109% en juillet et +22% en août vs 2020 

En Bretagne (Vannes, Quiberon…), on constate +42% en juillet et + 34% vs 2019. 

Dans les Alpes, +52% en juillet et +54% en août vs 2019 ; + 30% en juillet et + 2% en août vs 2020  

Bien que le Sud-Ouest (Biarritz/Bayonne, Bassin d’Arcachon) dépasse les niveaux d’avant Covid, la région connaît une petite baisse par rapport à l’année précédente, notamment dans le Bassin d’Arcachon avec une baisse d’environ 25% en juillet et août comparé à 2020. Le constat est semblable dans la région normande (Honfleur, Deauville…) avec une baisse de 8% en juillet et un chiffre semblable à août 2020. 

RESTAURANT

Une reprise inégale en fonction des régions

En regardant de plus près les métropoles françaises, elles aussi ont bénéficié d’une reprise inégale durant l’été.  

Marseille continue de se démarquer en étant la seule métropole à enregistrer une croissance par rapport à 2019 (+81% en juillet et +53% en août) et à 2020 (+62% en juillet et +34% en août).  

Paris se démarque également, puisqu’on enregistre une augmentation des réservations durant les deux mois forts de l’été comparé à l’année précédente (+22% juillet et 19% août), rassurant sur la venue des touristes dans la capitale.  

Les autres métropoles françaises ont connu plus de difficultés comme Nantes, Bordeaux, Lyon et Strasbourg qui n’ont pas encore réussi à rattraper les niveaux de 2019 ni de 2020.  

Il est également à noter que l’ensemble des performances en août ont été ralenties sur l’ensemble du territoire en raison de la mise en place du pass sanitaire. Cependant, son impact n’a pas été le même partout : très léger à Paris contrairement à Bordeaux, qui a vu ses réservations impactées dès la semaine qui a suivi son instauration.

Les préférences de réservation

Durant l’été, les Français ont conservé leurs habitudes, en choisissant principalement des restaurants proposant une cuisine française (44%) ou italienne (10%). En ce qui concerne le prix moyen, la majorité des utilisateurs ont voulu se faire plaisir et ont réservé des restaurants affichant un prix moyen de 36€, soit un budget moyen supérieur à ce qu’ils avaient initialement prévu. En effet, lors de l’étude menée par TheFork en juin dernier, les Français interrogés prévoyaient un budget moyen par personne pour leurs sorties au restaurant de 15 et 25 euros (41%) tandis que d’autres envisageaient de dépenser entre 25 et 35€ (36%).   

Le week-end reste le moment privilégié pour les sorties au restaurant, principalement le samedi (21%). Et sans surprise, le dîner reste quant à lui le moment préféré puisque 31% des réservations se font à 20h ce jour-là.

Une reprise du tourisme international

Cette augmentation du niveau des réservations cet été est également due à la reprise du tourisme, tant au niveau local qu’international. L’ouverture des frontières a permis un plus grand volume de tourisme en France et en Europe notamment et a eu un impact direct sur le secteur de la restauration et de l’hôtellerie.  

 

Incontestablement, la part des réservations internationales a augmenté mais connaît des vitesses différentes selon les pays. En France, on relève une croissance de 3 points en août comparé à 2020, mais celle-ci reste en deçà de 2019 et en retard comparée à ses voisins italiens et espagnols.  

En Italie justement, on constate une augmentation de 6 points en août vs 2020 et un retour aux niveaux de 2019 (17%). En Espagne, bien que la croissance n’arrive pas encore aux niveaux d’avant Covid, la part des réservations internationales a doublé cette année par rapport à 2020 passant de 9 à 18%.  À noter que le pass sanitaire n’est pas obligatoire en Espagne et l’est uniquement en terrasse en Italie, ce qui peut également expliquer ces disparités géographiques.  

L’enquête constate le retour des touristes internationaux en France : la part des réservations par des clients étrangers est positive par rapport à 2020 dans les principales métropoles françaises, notamment à Paris et à Nice (+ 8 points vs août 2020) et en progrès vs juillet 2021.  

La France a donc retrouvé ses touristes internationaux, qui étaient majoritairement originaires des USA/Canada et d’Italie cette année !  

 

Cependant, même si le niveau de la demande internationale n’a pas atteint celui de 2019, le nombre de réservations est toujours en hausse, ce qui signifie que les clients nationaux ont contribué à compenser la perte de la demande internationale. On constate notamment que 80% des réservations faites par les Français cet été ont été faites sur le territoire, confirmant que la France a bien été la destination n°1 des Français cet été, contribuant à la reprise économique de différents secteurs : restauration, hôtellerie, tourisme…  

* Données internes TheFork – du 09/06 au 31/08 2019, 09/06 au 31/08 2020, 09/06 au 31/08 2021 

*Données internes TheFork de juillet à août 2021, de juillet à août 2020, de juillet à août 2019. Périmètre géographique : Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède, Suisse, Royaume-Uni.  

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.