Un mois de décembre exceptionnel pour la Maison Reignier

Article mis en ligne par · 25 janvier 2021

Véritable institution mancelle, la Maison Reignier a battu des records de chiffre d’affaires en décembre. Un mois salvateur qui doit beaucoup au professionnalisme d’une équipe de dix personnes dirigée par Grégoire Maloigne, jeune chef d’entreprise de 43 ans qui vient du monde de la finance.

S’il y en a un qui ne regrette pas d’avoir acheté son entreprise il y a huit ans, c’est bien Grégoire Maloigne. La Maison Reignier, la plus vieille boutique de la ville, fondée en 1885, le jeune Sarthois en rêvait depuis longtemps. “J’étais alors conseil en fiscalité se souvient-il et j’avais eu l’occasion d’intégrer une société spécialisée dans la livraison de plateaux repas aux entreprises. Cela m’avait plu et c’est à cette activité que j’ai d’abord pensé en rachetant la Maison Reignier que mon prédécesseur avait lui-même tenue 35 ans.” Activité parfaitement développée depuis, conjointement à de la petite restauration (25 couverts) et un vrai service traiteur avec service de réception “clés en main”. Activités pourtant mises à mal par la crise sanitaire.  

L’épicerie salvatrice 

Heureusement que l’activité d’épicerie traditionnelle a pu être maintenue ! Cent soixante mètres carrés de surface de vente où sont proposées pas moins de 6 000 références qui couvrent l’ensemble du registre gourmet : épicerie sèche, produits frais, cave – “la plus belle de la ville” –, thé (Dammann) et café avec une torréfaction maison. Une offre luxueuse qui se remarque dans cette ville industrielle au fort passé ouvrier. “Même si nous conservons un service à l’ancienne précise Grégoire Maloigne, je fais le maximum pour ouvrir le magasin au plus grand nombre, jeunes compris.” Le commerçant qui s’est donné pour modèle La Maison Plisson (Paris) n’a pourtant pas à rougir. Trois emplois ont été créés depuis son arrivée et ils sont sans doute bien traités puisque l’employée la plus ancienne compte 43 ans de maison ! “Trois employés, vous allez peut-être me dire que ça n’est pas fou commente le chef d’entreprise, mais nous avons eu une succession d’années très compliquées avec les grèves, les gilets jaunes, les attentats… Et au Mans, nous avons eu aussi les forains qui ont créé de vraies difficultés… Et aujourd’hui c’est le Covid : ça n’a pas été simple.”  

Le succès des produits régionaux 

Si l’entreprise a résisté, c’est en partie parce qu’elle a su éduquer sa clientèle en la faisant évoluer. Il y a huit ans, il s’y vendait 2 500 bouteilles de Ruinart par an et des produits Hédiard. L’offre en champagne s’est ouverte aux petits vignerons indépendants, et les produits artisanaux et régionaux ont remplacé ceux de la célèbre marque parisienne. Les produits régionaux ont d’ailleurs été les stars des paniers cadeaux en cette fin d’année, “la plus belle fin d’année depuis 43 ans” précise-t-on en boutique. “Les trois-quarts des corbeilles vendues contenaient des produits régionaux. C’est très particulier à ce Noël 2020 où tout le monde a joué le jeu du consommer local. Cela a profité aux artisans mais cela nous a profité à nous aussi analyse Grégoire Maloigne. Par exemple, nous avons eu des commandes de toutes les agences du Crédit Agricole de la Sarthe alors qu’avant, nous devions nous contenter du siège. En décembre – commandes des entreprises comprises – le panier moyen s’élevait à 80 € : “On n’a jamais vendu autant de bons produits, jamais autant de caviar. Nous avons également reçu beaucoup de commandes à travers le site Internet que nous avons entièrement revisité.”

Touché par ces soutiens, le commerçant est malgré tout inquiet pour l’avenir. Quel sera l’effet du couvre-feu avancé à 18 heures sur sa clientèle un peu âgée qui vient parfois de loin (le centre-ville n’est pas très résidentiel) ? Il est trop tôt pour le dire. “Je n’ai plus de crédit, je crois que je suis le gérant d’une société assise et j’ai envie de rester confiant.” Sage conclusion. 

Bruno Lecoq

Maison Reignier
19 rue de Bolton
72000 Le Mans
Tél. 02 43 24 02 15
www.maisonreignier.com

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.