80% des Français prêts à consommer du riz périmé !

Article mis en ligne par · 29 octobre 2021

A l’occasion de la journée nationale contre le gaspillage alimentaire qui a lieu le 16 octobre dernier, le réseau d’épiceries Nous anti-gaspi a mené avec l’IFOP un grand sondage. Les résultats permettent de mieux comprendre la perception (pas toujours très juste) qu’ont les Français du gaspillage alimentaire.

sondage anti gaspi

Cette enquête menée en septembre 2021 auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, a permis de découvrir que 90% des Français sont préoccupés par le gaspillage alimentaire : 44% des Français déclarent l’être “beaucoup” et 46% “assez”. Seuls 10% se déclarent “peu” ou “pas du tout » concernés par le sujet.

Et la pandémie de COVID-19 semble avoir accentué cette préoccupation puisque 41% des personnes interrogés déclarent que la crise sanitaire a renforcé leurs convictions sur le sujet du gaspillage alimentaire.

Le gaspillage alimentaire, c’est quoi ?

Ce qui vient en premier à l’esprit de 44% des Français quand on parle de gaspillage alimentaire est ce qu’ils jettent dans leur poubelle, à la maison ou au restaurant. Pour 42% d’entre eux, il s’agit des produits que les distributeurs n’arrivent pas à écouler en magasin. Pour 14% des sondés, il s’agit des produits issus de l’agriculture et de l’industrie qui ne trouvent pas preneurs.

Les avis sont assez partagés : selon 36% des interrogés, la plus grosse source de gaspillage alimentaire provient de la distribution en magasin. Alors que c’est au moment de la consommation à la maison ou au restaurant qu’elle intervient pour 32% d’entre eux ; ou au moment de la transformation ou fabrication par l’industriel selon 13% d’entre eux, ou encore au moment de la production selon 12% d’entre eux et enfin au moment du transport et du stockage selon 7% d’entre eux.

C’est pourtant aux étapes de production, de transformation et de transport que le gaspillage est le plus fort : cela représente 54% du total selon le sondage Nous anti-gaspi et Ifop.

Alors que 10 millions de tonnes de nourriture sont jetées à la poubelle dans le monde soit ⅓ de la production mondiale d’aliments la connaissance de ce gâchis reste approximative puisque selon 18% des Français c’est moins de 25% de la production alimentaire qui est jetée, selon 31% c’est de 25 à 50% de la production qui est mise à la poubelle, selon 13% c’est de 50 à 75% et plus de 75% pour 3% des Français.

Durabilité minimale dépassée

La propension à consommer différents produits dont la date de durabilité minimale est dépassée Plus amusant, 80% des Français se disent prêts à consommer du riz dont la date est dépassée d’un an, 78% du miel dont la date est dépassée d’un an, 68% des yaourts nature dans la date est dépassée de 2 semaines et 35% de la mayonnaise pasteurisée en bocal dont la date est dépassée d’un mois… Alors que tous ses produits annoncés avec une Date de Durabilité Minimale dépassée peuvent être parfaitement consommés sans problème pour la santé. La mentalité des consommateurs serait-elle plus en avance que celle des distributeurs ?

À propos de Nous Anti-Gaspi

Créée en 2018 par Vincent Justin et Charles Lottmann, NOUS travaille tous les jours à proposer des alternatives bonnes pour tout le monde : pour les producteurs, pour la planète et pour le portefeuille de chacun. Nous travaille avec plus de 600 fournisseurs et propose dans chacune de ses 18 épiceries des produits destinés à la poubelle ou sous-valorisés.

Vincent Justin et Charles Lottman
Vincent Justin et Charles Lottman
Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.