Au terroir gourmand

Au Terroir Gourmand : « Mes clients surnomment ma boutique l’île de la tentation »

L’épicerie fine Au Terroir Gourmand, créée en octobre 2021, était le commerce qui manquait à la commune de Villers-Cotterêts (02) et à ses alentours. Sa fondatrice, Marie-Laure Laroche, a de la suite dans les idées pour faire connaître son commerce de bouche à un public toujours plus large !

Le monde de l’épicerie fine – Comment l’aventure de votre épicerie fine, Au Terroir Gourmand, a-t-elle débuté ?

Marie-Laure Laroche – Après presque 20 ans de carrière en tant que responsable de gestion administrative, je suis devenue vendeuse à domicile indépendante pendant quatre ans. Cette expérience a eu un effet transformateur sur ma timidité et mon relationnel. Grâce à mes bons résultats, j’ai repris confiance en moi, malgré des difficultés personnelles. Passionnée de gastronomie française, j’ai décidé d’ouvrir mon épicerie fine afin de pouvoir partager cette passion quotidiennement avec mes clients. J’ai sollicité l’aide de la Communauté de Communes Retz-en-Valois pour trouver un local à Villers-Cotterêts, où je réside. De plus, aucune épicerie fine n’était implantée dans un rayon de 25 kilomètres autour de mon local actuel, situé en plein centre-ville, dans une rue semi-piétonne. Avant l’arrivée d’Au Terroir Gourmand à Villers-Cotterêts, il fallait se rendre à Soissons, Compiègne, Crépy-en-Valois ou Senlis pour trouver des produits d’épicerie fine.

LMEF – Pouvez-vous nous présenter votre offre et le positionnement d’Au Terroir Gourmand ?

M-L.L – Au Terroir Gourmand promeut des valeurs fortes telles que l’authenticité, le goût, l’innovation, l’originalité mais aussi l’accessibilité et la convivialité. D’une superficie de 30 mètres carrés, l’épicerie fine Au Terroir Gourmand est étroite mais très bien agencée et meublée, accueillant plus de 800 produits gourmets principalement, artisanaux et français. J’ai une très belle sélection d’articles secs sucrés sélectionnés minutieusement après les avoir tous préalablement goûtés, comme tout le reste de mon offre d’ailleurs. Mes clients surnomment ma boutique « l’île de la tentation » (rires). C’est vrai que les gourmandises sont au rendez-vous et que je fais très régulièrement des dégustations spontanées, mais aussi planifiées. En effet, j’organise chaque samedi une dégustation – avec la présence du producteur quand cela est possible – que j’annonce sur mes réseaux sociaux et via l’envoi d’une newsletter.

LMEF – Quelles actions avez-vous mises en place pour faire connaître votre épicerie fine ?

M-L.L – J’ai engagé une community manager pour élaborer ma stratégie marketing et pour gérer mes réseaux sociaux. Ils représentent une très belle vitrine virtuelle de l’épicerie fine et de ses produits. Je publie également régulièrement des vidéos où je me mets en scène. Elles reflètent les valeurs centrales de mon approche en boutique, axées sur l’humain, le partage et la convivialité.

De plus, j’ai la chance de collaborer avec le cinéma local. J’offre des produits gourmands lors de divers événements organisés par ce dernier, tels que des avant-premières ou des journées à thème : « Ciné-Goûter », « Ciné-Sénior », etc. En échange, le cinéma diffuse une vidéo publicitaire de mon épicerie fine avant chaque séance, tout au long de l’année. Cette collaboration me permet de me faire connaître auprès d’un public varié et d’élargir ma clientèle. Mon objectif est de rendre l’épicerie fine plus accessible et de démocratiser l’accès à des produits gourmands de qualité.

Par ailleurs, j’ai récemment organisé une masterclass sur les cocktails à base de gin et de rhum en collaboration avec Hervé Grangeon, maître artisan distillateur de la Distillerie Ergaster. L’événement comprenait une démonstration suivie d’une dégustation des produits. Pour accompagner la dégustation, j’ai fait appel au traiteur local pour qu’il prépare des amuses-bouches, dont certains ont été confectionnés avec des produits de l’épicerie fine.

L’engouement pour cette initiative a été remarquable, et j’ai reçu des retours extrêmement positifs de la part des participants. En raison de ce succès, j’ai prévu de réitérer cette expérience.

LMEF – Quels sont vos produits best-sellers ?

M-L.L – Mes produits best-sellers proviennent principalement des rayons d’épicerie fine sucrée, avec une forte demande pour mes biscuits et mes chocolats. Ces délices sucrés sont particulièrement prisés pour leur qualité artisanale, leurs saveurs authentiques et leur originalité. Pour répondre aux attentes de mes clients, je m’efforce d’introduire une nouveauté chaque semaine en boutique. Chaque nouvel arrivage est accompagné d’une dégustation tout au long de la journée du samedi, permettant à mes clients de découvrir et d’apprécier les nouveaux produits.

LMEF – Quels sont les projets à venir pour l’épicerie fine ?

M-L.L – J’ai plusieurs projets en réflexion pour l’avenir d’Au Terroir Gourmand. Tout d’abord, j’espère établir un partenariat avec l’office du tourisme de la ville pour mieux faire connaître ma boutique et mes produits. La Cité internationale de la langue française, située à proximité de la boutique, a récemment été inaugurée ; attirant du monde dans les environs. De plus, j’envisage de développer des partenariats avec des chambres d’hôtes et des gîtes locaux, afin de proposer ma sélection de produits aux visiteurs de la région. Ces initiatives visent à renforcer ma présence locale et à promouvoir la gastronomie française et l’artisanat local.

Propos recueillis par Laura Margis

Fiche technique

Date d’ouverture : 27 octobre 2021

Nom de la gérante : Marie-Laure Laroche

Surface de vente : 30 mètres carrés

Nombre de références : 800

Nombre de personnes sur la surface de vente : 1

Au Terroir Gourmand

4 Rue de Verdun

02600 Villers-Cotterêts

03 60 71 14 24

ml.laroche2@orange.fr

www.auterroirgourmand.com

Facebook : @Au Terroir Gourmand 

Instagram : @auterroirgourmand

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.