Le Tiroir à épices

Article mis en ligne par · 29 mai 2019

LE TIROIR A EPICES FETE SES UN AN LE 8 JUIN !

Après avoir travaillé durant 12 ans chez Gamm Vert -entreprise qu’il a dû quitter en raison d’une maladie professionnelle- Roger Cloménil s’est posé l’inévitable question de la reconversion.

A 52 ans et avec le statut de travailleur handicapé, ce n’est pas évident. Propriétaire d’un local commercial disponible dans la petite ville de Descartes -3.800 habitants-, il a donc inauguré il y a tout juste un an « Le tiroir à épices ».

Légèrement en retrait de la rue principale, théâtre du marché dominical, la boutique de Roger Clomenil (ouverte le dimanche matin) a belle allure avec sa façade bleue. La cinquantaine de m2 que le commerçant a aménagé lui-même grâce à ses indemnités et avec goût se répartit en deux espaces dont un est plus particulièrement dédié au vin. Sur les étagères et posées sur des tables, environ 1000 références qui englobent tous les grands classiques du secteur avec une option prononcée pour l’alimentation cadeau. Son sourcing, l’épicier l’a réalisé seul avec son épouse principalement en visitant d’autres épiceries fines (une vingtaine) et en goûtant les produits chez les producteurs identifiés, notamment en Bretagne où Roger rend régulièrement visite à sa fille. « Ce que je voulais raconte le commerçant, c’est d’une part commencer doucement pour prendre le temps, tâter le terrain et ensuite valoriser les petits producteurs, les artisans plus particulièrement ceux de la région qui rencontrent un grand succès auprès de ma clientèle. Je continue à constituer ma gamme, j’aime faire des découvertes précise-t-il. »

30% des ventes en vins et alcools

Et la clientèle apprécie. Il n’y avait pas d’épicerie fine dans la ville, cela correspondait manifestement à un besoin. Plus particulièrement au moment des fêtes comme en témoignent les ventes qui à 80% sont destinées à être offertes. D’où le panier plus qu’honorable de 30 €, 30% étant réalisées avec les vins et alcools. Si le confinement a quelque peu troublé la visibilité – le commerce qui est resté ouvert a marché au ralenti – la fin de l’année 2019 et le début de l’année 2020 (janvier-février) se sont avérés très prometteurs. Avec à la clé de nombreux paniers gourmands et depuis peu le drive ; une bonne idée trouvée sur la page Facebook de notre magazine !

Côté aménagement, le commerçant a mis momentanément de côté l’idée de s’équiper d’un rayon frais mais il envisage de développer son rayon vin dans un espace supplémentaire qu’il possède dans l’immeuble et qu’il pourra aménager. « Le caviste qui était dans la rue a fermé remarque-t-il et cela fait que j’ai des demandes… On y pense. »  On y pensera après la Fête des Mères, nouveau rendez-vous fort qui préoccupe le patron du Tiroir à épices qui a aménagé sa vitrine pour la circonstance avec une sélection de chocolat et de thés du Comptoir Colonial…
Un choix cohérent puisqu’il s’agit d’une maison située à une soixantaine de kilomètres de Descartes.

CONTACT :
Le Tiroir à épices
20 rue René Boylesve 37160 Descartes
Tél : 06.51.49.10.36

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.