L’épicerie fine des voisines : une reprise dynamique

Article mis en ligne par · 9 décembre 2020

C’est par le bouche-à-oreille que Marie Derrien, qui cherchait à se reconvertir dans un projet qui lui corresponde pleinement, a appris que La Malle aux Saveurs à Clisson était à vendre. Elle n’a pas hésité. 

Avec l’ancienne gérante, le passage de témoin s’est fait dans des conditions idéales en mai dernier, et la jeune commerçante a apprécié pouvoir s’appuyer sur de “l’existant”. Quelques jolis travaux plus tard, une nouvelle enseigne pour bien s’approprier l’endroit et L’Épicerie Fine des Voisines était née. Pourquoi ce nom ? “Parce que Clisson est au croisement de trois régions voisines, précise Marie Derrien : la Bretagne, la vallée de la Loire et le Poitou. Faire une belle sélection de produits issus de ces territoires s’est vite imposé. Ensuite, je voulais que les gens d’ici s’approprient l’endroit que j’ai conçu avec l’aide d’un architecte d’intérieur pour en faire un lieu où l’on se sente bien, presque un chez soi où l’on retrouve des meubles anciens, des objets de cuisine, des vieilles théières…” Et s’il n’est pas encore possible de s’y poser pour savourer une tasse de thé Dammann (la marque était là avant et la clientèle lui est fidèle), cela fait partie des projets. “J’espère pouvoir mettre ça en place en extérieur car nous sommes en partie sous les halles qui sont vraiment belles avec leur charpente en bois monumentale.” 

Un métier “couteau suisse”

Sur les étagères donc, tous les grands classiques de l’épicerie fine sourcés dans l’Ouest : épices, huiles, vinaigres, sardines (La Perle des Dieux), biscuits apéritif, tartinables, chocolats, confitures et même un peu de vin. Le café est signé Cafés Albert, un torréfacteur de La Roche-sur-Yon. Cela correspond à une attente locale. Si les premiers jours la boutique a tourné à plein régime afin de satisfaire la demande d’une clientèle qui venait refaire du stock, elle a continué à bien fonctionner par la suite. Marie a pu vérifier que l’engouement pour le consommer local n’était pas feint. “Je pense qu’il y a une vraie prise de conscience remarque-t-elle ; il y a un véritable élan que je qualifierais presque de soutien. En même temps, je sens un intérêt pour des aliments bons pour la santé, notamment autour des produits sucrés. Il va falloir que j’y réponde davantage. Également une très forte demande pour le poivre.”

Parmi les projets, il y a l’organisation d’ateliers avec le chef Remy Avrain qui fait partie de ses trois associés. Ce sera pour la fin de l’année si les conditions sanitaires le permettent. Avec 20 € de panier moyen, les premières semaines s’avèrent positives et encourageantes. “Je suis vraiment heureuse, précise Marie. Ce qui me manquait, c’était le contact et j’avais besoin de ça. J’adore ce que je fais : la vente mais aussi passer des commandes, gérer le stock, l’administration ; c’est un métier couteau suisse qui me convient parfaitement !”

L’Épicerie Fine des Voisines
Sous les Halles – 2 rue des Rémouleurs 44190 Clisson
Tél. 02 40 54 38 12
www.lesvoisines.fr

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.