Les bases d’une vitrine efficace

Article mis en ligne par · 28 mai 2013

La vitrine n’est pas un espace de stockage ! La quantité et le positionnement des produits délivrent un message intuitif au client et symbolisent l’image de la boutique. D’où l’importance de maîtriser les cinq techniques de présentation. A chaque niveau de gamme correspond une technique de présentation des produits. Bien utilisées, ces techniques permettent de cibler la clientèle dont le pouvoir d’achat correspond aux produits vendus. Pour obtenir une vitrine efficace, il existe cinq typologies de présentation.

L’unitaire est réservé à la mise en valeur d’un seul produit, symbole de prestige, d’exception. Cette typologie, qui convient aussi pour un gros produit volumineux, a une connotation luxueuse.

Le groupement privilégie la mise en scène en regroupant des produits complémentaires. Dans ce cas une composition en triangle est idéale pour attirer
l’œil. Cette option a une connotation haut de gamme ou moyenne gamme en fonction des produits.

Le linéaire convient à la présentation d’une famille de produits. Rationnel et fonctionnel, il attirera le regard si toutefois vous variez les couleurs. Cette typologie offre une notion de choix complet avec une connotation moyenne gamme ou bas de gamme en fonction des produits.

La masse sert à la présentation massive d’un nouveau produit ou à la promotion. Cette typologie dégage une impression d’abondance, de choix. Le matériel de présentation est simple et impose un empilage obligatoirement monoproduit. Attention, cette option perd de son efficacité si le nombre de produits est insuffisant.

Le vrac, enfin, est réservé aux soldes ou aux bonnes affaires. Cette typologie permet de valoriser une notion d’abondance, de découvertes. C’est une option de présentation à exclure en dehors des périodes de soldes : plus le nombre de produits sera important en vitrine, plus celle-ci renverra une image bas de gamme. Lorsqu’on épure le nombre de produits, on monte en gamme.

Les attributs différenciateurs

Pour se démarquer de la concurrence, inutile d’exposer en vitrine un produit déjà en vente chez la concurrence, sauf si celui-ci à un prix particulièrement attractif. Misez plutôt sur la différence, les nouveautés ou les services innovants proposés par votre boutique. Par exemple, proposez un abonnement annuel invitant le client à venir retirer chaque mois en boutique un panier garni composé d’échantillons ou de produits de saison à découvrir. Ce principe s’inspire des boxes qui cartonnent actuellement sur le web. Pour capter la clientèle, le prix ne doit pas excéder 20 euros par mois.

Morgane Cordillot

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.