SÉBASTIEN DEMORAND

Article mis en ligne par · 24 janvier 2020

Sébastien Demorand : l’inventeur de la bistronomie nous a quitté

L’émotion qui s’est exprimée sur les réseaux sociaux le 21 janvier, quelques heures après l’annonce de son décès des suites d’une longue maladie lui a rendu un bien bel hommage. Grands chefs (Jean-François Piège, Guillaume Gomez…), grands pâtissiers (Christophe Michalak…), confrères (Laurent Mariotte) et téléspectateurs anonymes se souvenant du juré flamboyant de l’émission Masterchef sur TF1 ou du chroniqueur passionné de RTL : pour tous Sébastien Demorand, frère du journaliste Nicolas Demorand, incarnait ce dandy gourmand, volontiers excentrique, exigeant et avant tout homme de cœur.

À 50 ans, cet ancien critique de Gault-Millau et du Fooding avait créé sur la base du financement participatif un lieu unique dans Paris : Le Bel Ordinaire. A la fois cave – avec une superbe sélection de vins nature qu’il aimait tant-, restaurant et épicerie fine, l’adresse située au 54 rue Paradis avait su convaincre en très peu de temps de la pertinence de ses choix et de son engagement. Un deuxième Bel ordinaire a été inauguré en 2019, rive gauche en bas de la rue Mouffetard. Sa plus belle réussite professionnelle– celle qui survivra le plus longtemps en tout cas- restera la création du mot bistronomie en 2004, contraction de bistrot et gastronomie, qui désigne ces bistrots où il est possible de déguster une cuisine gastronomique dans une atmosphère décontractée.

 

Retrouvez nos articles sur Le Bel Ordinaire :