Un Poil Gourmand, un petit air d’institution

Article mis en ligne par · 24 septembre 2020
Granville (Manche)
Ouverte en 2004 par Géraldine Duvernois, cette ancienne galerie d’art située à deux pas du casino est désormais l’épicerie fine incontournable de la Monaco du Nord.

La façade est étroite mais elle attire avec son enseigne au look rétro un peu disproportionnée. Sur une ardoise placée devant la porte d’entrée et bien visible des promeneurs, la propriétaire a pris soin d’aller à l’essentiel : “Épicerie fine de 80 m2, produits régionaux, thés en vrac Dammann, épices, paniers garnis personnalisés.” On comprend tout de suite que l’on a affaire à une vraie pro. L’aménagement de la boutique le confirme : chaleureux, des meubles aux étagères richement garnies avec pas moins de 10 000 références, à 50 % sourcées localement sur le registre de l’alimentation cadeau “à s’offrir ou à offrir.” Ouvert toute l’année et 7 jours sur 7, ce commerce qui emploie (en plus de la propriétaire) trois personnes, est clairement une bonne affaire. “Ça l’est devenue précise Géraldine Duvernois, car lorsque j’ai pris ce local avec mon mari, ça n’était pas le cas. Tout s’est fait progressivement. Aujourd’hui j’ai divorcé et je gagne ma vie depuis trois ou quatre ans. Nous avons triplé le chiffre d’affaires en trois ans.

À l’écoute de la clientèle

Très à l’aise, très à l’écoute, on la sent heureuse d’être parvenue à fidéliser la clientèle locale, celle qui vit ici à l’année comme celle qui séjourne en résidence secondaire. Et qui s’ajoute aux touristes particulièrement nombreux dans la station, surtout en août où ils entrent à 90 % pour acheter un produit régional. Le thé qui fait partie des grosses ventes participe à la fidélisation. Mais il n’y a pas que ça. Les gens qui entrent ici viennent souvent pour rapporter quelques spécialités en cadeaux : bonbons, confitures, chocolats, alcools rares et aussi des nouveautés. “J’investis tout le temps dans le stock commente la cheffe d’entreprise. Car l’autre élément qui permet de faire venir des clients, c’est la nouveauté : il faut beaucoup de renouveau.” Le panier moyen tourne entre 20 et 25 €, hors fêtes de fin d’année qui sont avec le mois d’août, des mois fastes (35 €). Une règle ? Savoir travailler avec tous les budgets et partir du principe qu’il n’y a pas de petits ou de gros clients. Une astuce ? Ouvrir la boutique sur rendez-vous pour les personnes qui en font la demande. “J’ouvre le magasin à 10 h le matin précise Géraldine Duvernois, donc cela ne me pose pas de problème de faire preuve d’un peu de souplesse.”


Un Poil Gourmand
3 rue Georges Clémenceau
50400 Granville
Tél. 02 33 50 68 68
Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.