Rentrée réussie pour La Grande Épicerie de Paris

Article mis en ligne par · 24 septembre 2020
Les deux points de vente de l’enseigne affichent une belle santé en cette rentrée. La raison ? Deux animations fortes qui ont rencontré leur public.

Responsable des achats et de la logistique à La Grande Épicerie de Paris, Ferréol de Bony est un homme heureux. Le confinement qui a été bien vécu pour les deux grands magasins – celui de la rive droite a fini par convaincre – se poursuit allégrement. Avec une première opération baptisée “La Rentrée du Vin” qui chaque année dépasse les résultats de l’année précédente. Et tout porte à croire que le millésime 2020 programmé jusqu’au 15 octobre ne dérogera pas à la règle. “Je pense que la clé du succès, analyse Ferréol de Bony, repose sur le savoir-faire de Hugues Forget notre chef de cave depuis 20 ans. Il a su construire des relations privilégiées avec les vignerons et avec les clients auxquels, contrairement à la grande distribution, nous ne proposons que des vins qui ont attendu dans notre entrepôt, c’est-à-dire des vins prêts à boire avec une large sélection de bouteilles entre 5 et 20 €.”

La Belgique à l’honneur

Chaque année, également en septembre, les responsables de La Grande Épicerie ont pris l’habitude de mettre un pays ou une ville à l’honneur. “Il était une fois la Belgique” est le nom de la sélection opérée sur place en mars dernier et que l’on retrouve actuellement dans les rayons des deux Grandes Épiceries (rive gauche et rive droite) mais aussi en ligne ; sur le site du groupe et – nouveauté – sur le site La Belle Vie qui est capable de livrer les clients parisiens en 1 h 30. Plus de 180 produits belges qui témoignent de la très grande qualité mais aussi de l’humour associé aux produits gourmets du royaume. Manifestement, tout cela a séduit la clientèle parisienne qui comporte forcément moins de touristes qu’à l’accoutumée. “C’est une opération rafraîchissante qui fait du bien dans le contexte actuel. Pour donner le ton, poursuit le directeur des achats, nous avons fait appel à Stéphane de Groodt qui s’est emparé de la Collection La Grande Épicerie de Paris qu’il habille de jeux de mots et calembours.” Bonne nouvelle pour les 180 producteurs qui font partie du casting : ils pourront rester au-delà de la date prévue : La Grande Épicerie a décidé de leur dédier un rayon à l’année.

Restez informés !

Recevez en avant-première toute l’actualité du secteur.