epicures 2023
Gamme Imara Tea Thés bio du Kenya

Les thés kényans Imara désormais certifiés bio

La jeune marque de thés de terroir du Kenya Imara Tea vient d’obtenir sa certification Agriculture Biologique AB-Eurofeuille. Un atout pour sa commercialisation en France et en Europe.

« En créant notre marque et en lançant notre collection Kenya, nous avions décidé de prendre des parts dans la coopérative afin d’avoir un suivi de qualité de la production, relate Éric Rucklin, cofondateur d’Imara Tea. Très rapidement un lien fort de confiance s’est créé avec les équipes sur place. Nous avons rapidement décidé ensemble d’accompagner la coopérative du Kenya sur sa transition vers le bio. »

Établie à plus de 2 000 mètres d’altitude sur le Mont Kenya, la plantation a fait le choix de bannir les pesticides en 2019. Assortie d’un accord d’exclusivité pour la distribution en France et en Europe, cette prise de participation a permis de financer la certification AB/Eurofeuille, réalisée par l’organisme Controlunion.

Africain de la feuille à la boîte

Imara signifie « solide » en swahili, la langue véhiculaire d’Afrique de l’Est. La marque est née de conversations entre deux jeunes passionnés de l’Afrique, Éric Rucklin et Tanguy Pflieger (le premier y est né, le second y a vécu). Leur ambition : créer une marque de thés et infusions 100 % africains qui fédérerait des petits producteurs. Après des échanges avec des acteurs du Kenya et d’Ouganda, ils ont acquis la conviction qu’une production locale haut de gamme respectueuse des pratiques anciennes y était possible. Disponibles en vrac uniquement, les thés sont conditionnés sur place dans des boîtes en métal fabriquées localement.

Plantation imara tea bd

Des prêt-à-boire en préparation

La marque a présenté sa première gamme de cinq thés chaï (jaune, rouge, oolong, violet, noir) du Kenya au salon Gourmet Sélection 2022. Elle prépare pour 2023 trois nouvelles saveurs de thés chauds et une nouvelle gamme de thés froids en bouteilles.

Imara a commencé à faire son chemin en France, dans quelques salons de thé, restaurants africains, concepts stores et épiceries fines, notamment en Alsace d’où les deux cofondateurs sont originaires. Ses thés kényans sont ainsi en vente à l’épicerie fine Le Garde-Manger de Petit Jean, ouvert à Colmar par le chef Jean Kuentz (restaurant La Maison Rouge). La marque a également travaillé avec le fromager-affineur Antony sur les accords thés/fromages. Sa certification AB devrait l’aider à finaliser son arrivée, en cours de négociation, sur la place de marché bio Greenweez et lui donner des arguments pour prospecter d’autres magasins physiques.

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Inscrivez-vous à notre newsletter

En validant ce formulaire, j’accepte que mes données soient réutilisées conformément à notre politique de confidentialité. Pour connaître nos mentions légales, cliquez ici.