alimentation du quotidien

Les Français et l’alimentation au quotidien

Le Ministère de l’Économie et des Finances et l’Institut du Goût ont confié à Harris Interactive la réalisation d’une étude sur l’alimentation quotidienne des Français, qui se concentre particulièrement sur les disparités qui peuvent exister entre les plus jeunes et le reste de la population en termes de consommation.

L’enquête révèle que si l’intérêt pour la cuisine traverse les générations, les moins de 25 ans avouent notamment davantage fréquenter les établissements de restauration rapide et acheter plus que la moyenne des produits transformés. Par ailleurs, ils sont également moins nombreux à déclarer consommer de manière régulière des fruits et légumes frais. Des habitudes qui sont à mettre en parallèle avec le manque d’information sur la qualité nutritive et l’origine des produits en magasin dont témoignent les Français, qui dans leur grande majorité estiment qu’il serait utile de développer l’éducation sur les produits alimentaires dès l’école primaire.

 

Un intérêt affirmé pour la cuisine qui traverse les générations

 

Cuisine par passion

 

  • Si la quasi-totalité des Français indiquent participer à la préparation des repas au sein de leur foyer, les plus jeunes sont un peu moins nombreux à déclarer cuisiner eux-mêmes.

 

  • Près de 2/3 des Français déclarant cuisiner ou participer à la préparation des repas estiment que c’est davantage une passion qu’une obligation, un sentiment partagé dans les mêmes proportions par les plus jeunes.

 

  • Une large majorité des Français déclarant participer à la préparation des repas au sein de leur foyer indiquent connaître au moins une recette de cuisine. Les 15-24 ans semblent cependant maîtriser en moyenne un nombre moins important de recettes

 

Les préférences en termes d’achats et de consommation alimentaires
  • 9 Français sur 10 déclarent faire régulièrement leurs courses dans un supermarché, ce qui en fait le lieu d’achats alimentaires le plus fréquenté, loin devant les commerces de proximité ou les marchés. Les 15-24 ans déclarent quant à eux fréquenter légèrement moins l’ensemble de ces lieux

 

  • Les Français âgés de 15 à 24 ans déclarent manger plus régulièrement que la moyenne dans des établissements proposant de la restauration rapide ou dans des restaurants à thème.

 

  • Les aliments que les Français déclarent consommer le plus régulièrement sont les fruits et légumes frais et les féculents. Les plus jeunes déclarent eux consommer moins de fruits et légumes que la moyenne mais davantage de féculents, de conserves ou encore de plats transformés.

 

  • Pour les Français, un bon repas se caractérise en premier lieu par la diversité de ses aliments,devant le fait que les produits utilisés proviennent de la région. Les plus jeunes insistent également sur l’importance de son aspect consistant

 

Les produits frais : une grande familiarité en termes de connaissance et de pratique au quotidien

 

Connaissance des produits

  • La quasi-totalité des répondants reconnaissent le chou-fleur, à la fois au sein de l’ensemble de la population mais aussi chez les plus jeunes. Près de 9 Français sur 10 identifient bien une courgette, une proportion légèrement moins importante chez les 15-24 ans. Un peu moins de 9 Français sur 10 associent bien l’image d’un pamplemousse à un pamplemousse, une proportion cette fois légèrement supérieure au sein des 15-24 ans.

 

  • Si les Français qui participent à la préparation des repas au sein de leur foyer déclarent cuisiner très régulièrement des produits frais ou bruts, les 15-24 semblent légèrement moins assidus en la matière.
  • Que ce soit au sein de l’ensemble de la population ou chez les plus jeunes, une très large majorité des Français déclarent qu’ils aimeraient consommer plus de produits frais ou bruts s’ils en avaient la possibilité.

Connaissance des produits

  • 7 Français sur 10 estiment qu’il est moins cher de s’alimenter avec des produits frais ou brutsque d’acheter des plats transformés en grande surface, une opinion soutenue par à peine plus d’un jeune sur deux.

 

Les produits transformés : plus attractifs pour les jeunes que pour la moyenne

 

  • Les 15-24 ans déclarent consommer plus régulièrement que la moyenne chez eux des plats ou produits cuisinés achetés à l’extérieur, plus de la moitié d’entre eux indiquant le faire au moins une fois par semaine.

 

  • Les Français déclarant consommer au moins une fois par semaine chez eux des plats achetés à l’extérieur le justifient en premier lieu par le gain de temps que cela leur procure. Les plus jeunes mettent également un peu plus en avant l’argument financier, de même que la qualité.

 

L’importance de l’information sur l’origine et la qualité des produits

Info sur les valeurs nutritives

 

  • Une large majorité des Français estiment important de connaître l’origine des produits qu’ils consomment, cet aspect étant néanmoins moins primordial pour les jeunes

 

Développer l'information

  • Que ce soit au sein de l’ensemble de la population ou plus spécifiquement chez les moins de 25 ans, seule une minorité estime les consommateurs français bien informés sur la qualité et l’origine des produits dans les magasins.

 

  • Une large majorité de Français pensent qu’il serait utile de développer l’information et l’éducation sur les produits alimentaires et la manière de les cuisiner dès l’école primaire, une opinion également partagée par les plus jeunes.

 

 Enquête réalisée en ligne du 20 au 21 février 2024. Échantillon de 1 058 personnes représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).

 

 

 

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

« * » indique les champs nécessaires

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.